Magazine Blog

Fisher & fils

Publié le 02 février 2008 par Didier T.
Je viens de me rendre compte que le mot "fils" est invariable. Petite astuce grammaticale comme tant d'autres me direz-vous, la langue française est si complexe qu'on y perd son latin (j'avais 4 de moyenne en 5ème, ce qui ne m'a pas empêché d'en comprendre les subtilités, trop mathématique cette langue, pour mon petit cerveau). Mais quand je regarde ce mot (fils), je me dis que c'est le passe-partout, le passe-muraille pafait.
Pourquoi ?
Une petite histoire simple.
Imaginons un père de famile normal, qui mène sa barque et construit avec la seule force de son travail une petite entreprise disons, familiale.
Cinquante ans de trimage, de travaillage, de nuitage à faire des comptes, essayer de faire tenir le tout, apporter la nourriture nécesaire pour la maman afin qu'elle donne à manger aux marmots. Tout va bien. Patisserie, menuiserie, industrie si l'on veut. Tout va bien au soir de la vie du père. Ce moment où il doit passer la main, transmettre à ses enfants. Cependant, il peut s'avérer que le rêve du père, celui de transmettre à parts égales le fruit d'une vie de travail, se transforme en cauchemar. Pourquoi ? Parce que parmi les enfants, peut-être que l'un d'eux refuse, un punk, un réfractaire, un antisocial ne veut pas reprendre l'affaire familiale parce qu'il a envie d'être artiste, ou notaire (ça me rappelle Brassens, ça). Quelle honte et quelle gabegie. Une existence entière à construire pour que l'un des enfants refuse ce cadeau et s'en aille vivre une autre vie que la vie rêvée par le père stakanoviste.
Mais !
L'honneur et sauf ! Car que ce soit un ou cent, il suffit d'un fils pour sauver l'honneur familial.
Car le fils est invariable.
Malin, non ?
Tout cela m'est inspiré par une série qui s'intitule "six feet under". Ceux qui connaissent comprendront.
Publié par les diablotintines - Une Fille - Mika - Zal - uusulu

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Didier T. 32 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte