Magazine Côté Femmes

Expo / Richard Prince, American Prayer à la BnF

Publié le 11 avril 2011 par Thegirlnextdoor
Mais que vient faire Richard Prince, l’un des maîtres de l’art contemporain made in USA, spécialiste de la culture américaine, à la BnF ? La réponse à cette question peut ne pas sembler évidente. Expo / Richard Prince, American Prayer à la BnF
Pourtant, l’exposition Richard Prince : American Prayer (intitulée ainsi en référence à la poésie de Jim Morrison) vient démontrer que l’œuvre de Prince, sous quelle que forme que ce soit, a constamment été influencée par les livres. 
Expo / Richard Prince, American Prayer à la BnF
En effet, depuis près de trente ans, Richard Prince collectionne avec ferveur livres, manuscrits et documents relatifs à la culture populaire et aux contre-cultures américaines des années 1950 à 1980, destinées à aboutir inéluctablement dans son travail de peintre et de photographe. 
Cette collection, dénommée « BeatHippiePunk», regorge de petits trésors : photos personnelles et lettres manuscrites de Truman Capote, photos de Woodstock dédicacées par le Velvet underground, livres dédicacées, lettres de Jimi Hendrix à son père, poèmes de Jim Morrison…
Expo / Richard Prince, American Prayer à la BnF
Mais plus qu’une exposition de ces œuvres les plus significatives, la BnF a invité l’artiste à s’approprier ses collections parmi lesquelles une sélection de livres rares et de manuscrits de Rimbaud et Céline, de fanzines comme Actuel ou L’Écho des Savanes, de livres populaires érotiques puisés dans les collections de la BnF et jamais montrés. L’intervention de l’artiste sur ces œuvres sont d’ailleurs plutôt surprenantes…
Expo / Richard Prince, American Prayer à la BnF
L’exposition est construite autour d’une installation de l’artiste : une maison américaine typique rassemblant sa collection d’American/English, soit une quarantaine d’éditions originales américaines et anglaises de titres emblématiques de la littérature américaine. Sur les murs de la maison, sont présentés des Untitled (Original), c’est-à-dire des cadres comprenant à la fois des couvertures de livres et des gouaches, des dessins ou des photographies originaux qui ont servi de modèles aux couvertures de ces livres. Il est d’ailleurs intéressant de prendre conscience que les couvertures de livres font aussi l’objet de censure…
Expo / Richard Prince, American Prayer à la BnF
Articulé autour de six thèmes (Lolita & Lollipop, Beat Hotel, Bomb Dreams, On the road, On the Bus, Criminals and Celebrities, Sex and Drugs and Rock and Roll), le parcours fait la part belle à sa passion pour les écrivains de la « Beat Generation », tels que William Burroughs, Jack Kerouac ou Allen Ginsberg, pour les écrivains hippies tels que Richard Brautigan, pour les auteurs de science-fiction, tels que Philip K. Dick ou les auteurs de polars, tels que Jim Thompson ou Chester Himes.
Expo / Richard Prince, American Prayer à la BnF
Cette exposition n’est pas que visuelle puisque le visiteur est invité à déambuler sur un fond de musique : Jimi Hendrix, Jim Morrison, Bob Dylan, le Velvet Underground… la sélection est parfaite.
Ça fait bien longtemps que je n’avais pas été aussi emballée par une exposition : bien construite, agréable, intéressante, je ne trouve tout simplement rien à redire…  Les occasions de rendre les livres et la littérature funky sont trop rares donc foncez-y !
BnF, Site François-Mitterrand Jusqu'au 26 juin 2011Quai François-Mauriac, Paris XIIIeGrande GalerieDu mardi au samedi 10h > 19h Dimanche 13h >19hFermeture lundi et jours fériésEntrée : 7 euros, tarif réduit : 5 euros
Les photos illustrant ce billet ont été prises au péril de ma vie (le service de sécurité autour de l'expo étant plus que présent), merci de ne pas vous les approprier...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire