Magazine Amérique latine

la “costa atlantica”

Publié le 03 février 2008 par Guillaume

Alors que la plupart des touristes étrangers partent vers les traditionnels lieux touristiques d’Argentine ( Salta, glaciers, Iguazu etc…) j’ai décidé de suivre les vacanciers argentins…direction la cote atlantique.

Location de voiture pour une semaine, 3 potes “de 15 ans”, une carte routière plus que sommaire et que vogue la “galère”.

Autant vous dire que l’on était pas là pour “acheter du terrain”

:-)
Malbec, Quilmes et viande argentine n’ont plus de secrets pour mes 2 amis.

Premier arrêt, Santa Teresita, petite station balnéaire, très “populaire” mais très argentine…premiers pas dans l’eau de l’Océan…au fait j’ai oublié de vous dire que les 3 premiers jours ont été pourris point de vue climatique, de la flotte comme j’en ai rarement vu sur l’Argentine.

Deuxième arrêt, Pinamar, la station branchée et jeune avec ses boîtes et bars sur la plage. Plutôt sympa si vous avez 16-20 ans, moyenne d’age des gens qui y font la fêtes hehehe…à quelques kilomètres se trouve Carilo, le St Tropez de l’Argentine, petit village dans la pinède, avec ses maisons luxueuses et ses boutiques de luxe. Vraiment un endroit très sympa même si quelques constructions commencent à dénaturer ce petit havre de paix. La location d’une petite maison avec 3 chambres commence à 6000 pesos les 15 jours!! Rien à voir avec St Tropez mais ici cela représente presque 6 mois de salaire!!

Villa Gesell est aussi un endroit à la mode chez les jeunes estivants…mais où sont passés les “jeunes” de 30 ans??? ne vont-ils pas sur la côte atlantique  ;-)

Un passage éclaire par Mar del Plata, ville de 700000 habitants, mélange de Canne, Nice et Marseille. Je m’attendais à quelques choses de vraiment plus laid donc plutôt agréablement surpris. Mais nous n’y resterons pas…

Troisième étape Necochea, ville assez sympa, moins touristique donc plus tranquille et moins chère! les prix sur la cote sont souvent plus chers qu’à BsAs!!

Pour la quatrième et dernière étape nous décidons de rentrer par les terres, la Pampa (pas la province de la Pampa mais la région géographique) et nous tirons jusqu’à Tandil, ville de la charcuterie et des cailloux qui tiennent en équilibre. Vraiment très sympa comme ville avec un choix énorme d’activité sportive en plein air et des locations de petites maisons (cabañas) pas chères et sympathiques. Ville où l’on peut profiter de quelques jours de repos à 3h30 de BsAs et 1h30 des plages!

En plus de tout cela, nous n’avons pas croisé un seul touriste étranger, donc raison de plus pour faire un saut dans cette partie de l’Argentine authentique…

Dans quelques jours départ vers Mendoza, une autre histoire, une autre destination ;-) 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Guillaume 7 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte