Magazine Entreprise

ELECTRABEL : le bras arme Belge de SUEZ ? eolien et projet solaire gigantesque a Curbans

Publié le 02 février 2008 par Ecolo Trader

  

Electrabel est l'EDF belge, et est detenu majoritairement SUEZ (qui est cense fusionner avec Gaz de France).

Si SUEZ a connu quelque experience on peut dire malheureuse chere, pour s'acheter une vitrine eolienne en France, Electrabel,  lui continue de se constituer un positionnement fort dans les energies renouvelables.

Ainsi a Curbans, la mairie vient de conclure un marche enorme jamais realise en France dans le domaine du photovoltaisme avec Electrabel France. En effet le petit village des Alpes-de-Haute-Provence, a retenu le projet d'une unité de production d'une cinquantaine de mégawatts. Pour comparaison, une turbine de la centrale hydroélectrique de Serre-Ponçon en fournit 90. Soit 300 hectares de panneaux solaires deployes en 4 centrales de 12MW chacune. "Le coût de l'investissement n'est pas encore précis, il se situera entre 150 et 250 millions d'euros. Nous souhaitons aller vite, ce site sera pour nous une vitrine", a assuré l'industriel, Philippe Lermusiau. Mais la production debutera avec l'installation d'environ 100hectares des 2009.

Son installation doit encore attendre la modification du Plan d'Occupation des Sols (P.O.S) par la mairie et d'autres  démarches administratives, notamment l'étude d'impact environnementaux. Le site retenu est doté d'un atout incomparable: "Situé à 1 000 m d'altitude, il est dissimulé des regards depuis la plaine, se rejouit le Maire de la commune Daniel Harlant.

Credit photo LeFigaro : le site retenu a Curbans


À ce jour, le photovoltaïque est encore peu développé en France. 

Mais electrabel ne compte pas s'arreter en si bon chemin et continue a developper ses capacites de productions d'energies renouvelables, comme sur le peninsule Iberique. Au total sa capacité de production d'énergie renouvelable est équivalent à la consommation de 5 millions de ménages, soit la totalité de ses clients résidentiels en Europe.

Janvier 2008 : Direction la Belgique

Les communes belges de Hannut, Saint Trond , Landen, Lincent, Gingelom et Hélécine se sont mis d'accord avec Electrabel pour réaliser le plus important projet éolien de Belgique à ce jour. Il s'agit d'un parc de 20 éoliennes d'une puissance unitaire de 2 à 3 Mégawatts (MW) qui délivrera une puissance de 40 à 60 MW.
 
Ce projet éolien mené par Electrabel auquel ont souhaité participer les communes concernées est encore soumis à validation des conseils communaux respectifs. 

Le processus de demande des autorisations nécessaires pour la réalisation de ce projet débutera très prochainement et le parc devrait être mis en service progressivement à partir de 2010.

Une fois entièrement réalisé, celui-ci devrait produire entre 100 000 et 140 000 MWh/an (équivalent à la consommation de 40 000 ménages) et éviter l'émission d'environ 60 000 tonnes de CO2 sur base annuelle.

Decembre 2007 : le temps des soldes sur la peninsule Iberique ?

Electrabel (groupe Suez) a racheté à Gamesa deux nouveaux parcs éoliens au Portugal : le parc de Mourisca (à 61 km au sud-est de Porto) et celui de Fafe II (dans le nord du pays), développant une puissance totale de 64 Mégawatts (MW).
Le parc éolien de Mourisca, déjà en service, compte 19 turbines de 2 MW chacune, soit un total de 38 MW. Il produira chaque année 91 GWh, évitant ainsi le rejet de 65 000 tonnes de CO2 par an.

Parc de Mourisca en Espagne

Le parc éolien de Fafe II, en construction, comportera 13 nouvelles unités de 2 MW et devraient être mises en service au cours de l'été 2008. Elles viendront s'ajouter aux 80 MW dont Electrabel dispose déjà actuellement sur ce site, permettant au total d'éviter l'émission de 169 000 tonnes de CO2 par an.

Ces deux nouvelles acquisitions s'inscrivent dans le cadre d'un accord entre Electrabel et Gamesa, concepteur et constructeur espagnol de parcs éoliens, en vue du développement de projets éoliens au Portugal pour une capacité de 214 MW (dont 150 MW sont déjà en service).

Grâce à cet investissement de 93,5 millions d'euros, Electrabel poursuit le développement de ses moyens de production renouvelables.

 Parc de Fafe en Espagne

Electrabel a racheté à Gamesa un nouveau parc éolien au Portugal : le parc de Nave. Celui-ci compte 19 turbines de 2 MW chacune, soit une puissance totale de 38 Mégawatts (MW).

Ce parc est le quatrième détenu à 100 % par Electrabel au Portugal. Situé à 60 km au sud-est de Porto, il est récemment entré en service et produira chaque année 78 GWh, évitant ainsi le rejet de 55.400 tonnes de CO2.

Ce rachat constitue la dernière acquisition prévue dans le cadre de l'accord entre Electrabel et Gamesa, concepteur et constructeur espagnol de parcs éoliens. Comme le prévoyait l'accord, des projets éoliens pour une capacité de 214 MW ont été acquis au Portugal.

Grâce à cet investissement de 50 millions d'euros, Electrabel poursuit le développement de ses moyens de production renouvelables. L'entreprise dispose, en effet, à ce jour d'une capacité d'énergie éolienne installée de plus de 690 MW en Europe.

Parc de Nave au Portugal

Honda Belgium Factory et Electrabel ont signé un contrat portant sur l'installation de près de 6500 m² de cellules photovoltaïques sur le site de Honda à Alost (Belgique).

Cette installation représente 880 kW et un investissement de près de 4 millions d'euros. Au total, 13 000 m² de toiture seront garnis de panneaux photovoltaïques. Ce projet constitue à ce jour la plus grande application industrielle dans le domaine de l'énergie solaire en Belgique, affirme Electrabel.

Le début des travaux d'installation est prévu pour janvier 2008 pour une mise en service prévue pour mars 2008.

Honda Belgium Factory a opté pour un entrepôt « vert » afin de limiter les effets néfastes sur l'environnement. Outre une politique stricte en matière de traitement des déchets et d'évacuation des eaux, une solution durable a été choisie pour le volet énergie. La capacité installée permet de répondre au besoin d'énergie estimé de ce nouveau centre de distribution.
 
L'an prochain, Electrabel continuera d'investir dans l'énergie photovoltaïque pour un total de 11 MW auprès d'une quinzaine de clients industriels de Flandre.

Le Groupe affiche par ailleurs un objectif de 18 % de capacité de production d'origine renouvelable d'ici 2009.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ecolo Trader 42 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog