Magazine Environnement

Pollution dans le salon : un article dans France-Soir

Publié le 04 février 2008 par Lagrandeinvasion

Santé - Pollution dans le salon, attention aux produits de consommation
Article paru dans France Soir du samedi 2 février 2008 n°19711, page 12

Cosmétiques, textiles, produits ménagers, et autres objets renferment des substances toxiques qui se diffusent dans l’air ambiant des logements, dénonce un rapport parlementaire.

L’air n’est pas seulement pollué dans les rues encombrées de voitures et les lieux enfumés. Il l’est aussi dans les chambres d’enfants, les salles à manger et les cuisines. C’est en tout cas ce que souligne la sénatrice Verts Marie-Christine Blandin, dans un rapport parlementaire. « Le but n’est pas d’entraîner une psychose, mais de contrebalancer le message de la publicité : les produits que nous utilisons nous facilitent la vie, mais ils ne sont pas anodins », précise la sénatrice.

Concrètement, de nombreux produits de consommation dégagent des polluants, qui pourraient s’avérer nocifs pour la santé. « On n’a pas encore de preuves définitives, mais il est certain que l’exposition continue à ce type de polluants n’est pas anodin. Or le nombre de cancers ne cesse d’augmenter, les problèmes de fertilité aussi », dénonce Stéphane Horel, journaliste indépendante qui vient de publier un livre sur le sujet (*).

Phénomène invisible

Une fois ce constat fait, comment s’en protéger ? « Tout d’abord, en modifiant ses habitudes de consommation, explique Stéphane Horel. Par exemple, quand on utilise un produit, il ne faut utiliser que la quantité dont on a besoin, pas plus. De même, pas besoin de récurer sa maison comme un hôpital, avec plusieurs détergents. Il faut aussi renoncer aux aérosols, et privilégier les autres supports. Mais sans un travail de fond des industriels, rien n’aboutira. Et surtout sans une prise de conscience des consommateurs. » Et effectivement, difficile de prendre conscience de cette pollution silencieuse, car comme le souligne Stéphane Horel, « tout ça est moins visible qu’une marée noire avec des cormorans plein de mazout ».

Alexandra Gonzalez

(*) La Grande Invasion, Éditions du Moment, 19,95 €.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lagrandeinvasion 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte