Magazine

Prévention du suicide...

Publié le 05 février 2008 par Lawrence Desrosiers
Chiffres encourageants et inquiétants

L'Institut national de la santé du Québec (INSQ) publie des données à la fois encourageantes et effrayantes sur le suicide en 2006. On apprend que le taux de suicide a baissé pour la première fois depuis 25 ans.
De 1981 à 2006, il est passé de 17 à 14,8 par 100 000 habitants. C'est une baisse de 12,9 %.
Ces données sont rendues publiques à l'occasion de la 18e Semaine de prévention du suicide qui se tient cette année du 3 au 9 février.
La baisse du taux de suicide est particulièrement appréciable chez les 15-19 ans. Dans ce groupe d'âge, il est tombé de 21,3 à 7,4 par 100 000 habitants de 1999 à 2006. C'est une baisse de 65,2 %. On remarque aussi des diminutions importantes dans les groupes d'âge suivants pour la même période:
* 20-34 ans : 46,7 %
* 35-49 ans : 33,9 %
L'INSQ souligne que la mortalité par suicide diminue depuis le début des années 2000 tant chez les hommes que chez les femmes. De 1999 à 2006, le taux de suicide chez les hommes a baissé de 35 % tandis qu'il a diminué de 29,6 % chez les femmes dans le même temps.
50-64 ans : danger
Une note discordante, toutefois, dans ce lot de chiffres encourageants, c'est le suicide chez les
50-64 ans. Le nombre de suicides pour ce groupe d'âge est passé de 269 en 1999 à 304 il y a deux ans.
De son côté, l'Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP) s'inquiète des données publiées sur les 50 ans et plus par l'INSQ . Elle souligne la disparité existant entre les régions. Ainsi, dans certaines régions, la proportion de suicides concernant les personnes de 50 ans et plus est beaucoup plus importante que dans l'ensemble du Québec (34 %). C'est le cas de :
* la Gaspésie - Îles-de-la-Madeleine : 49 %
* l'Abitibi-Témiscamingue : 43 %
* le Bas-Saint-Laurent : 42 %
* la Mauricie - Centre-du-Québec : 39 %
Par contre, dans deux régions, cette proportion est inférieure à celle de l'ensemble du Québec :
* la Côte-Nord : 28 %
* l'Estrie : 29 %
L'AQRP cite des recherches selon lesquelles il existe plusieurs causes au suicide. Mais la dépression serait responsable de 60 à 80 % des suicides chez les personnes âgées. Les autres causes sont :
* les maladies chroniques
* les handicaps physiques
* la dépendance associée à certains problèmes
* la douleur chronique

Le Québec dans le monde

Selon l'INSQ, par rapport à certaines provinces canadiennes, les taux de suicide sont les plus élevés au Québec tant chez les hommes que chez les femmes. Toutefois, les écarts observés tendent à s'amoindrir depuis 2000.
De plus, comparativement aux pays de l'OCDE, le Québec se situe dans le peloton de tête. En 2004, son taux de suicide (13,8 par 100 000 habitants) classait le Québec au cinquième rang des pays de l'OCDE, ex aequo avec l'Autriche, derrière :
* le Japon : 19,1
* la Finlande : 18,4
* la France : 15,3 (2003)
* la Suisse : 14
Lu sur Radio-Canada

Lo x

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lawrence Desrosiers 1963 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte