Magazine Focus Emploi

Embaucher un mauvais candidat coûte 1,5 fois son salaire

Publié le 05 février 2008 par Emploiquebec
Cet article est reproduit ici avec la permission de Stéphane Simard. Stéphane Simard est conférencier professionnel et auteur de Génération Y : Attirer, motiver et conserver les jeunes talents. Visitez le www.generationY.ca pour découvrir comment faire craquer les jeunes pour votre organisation.
Effectuer une sélection rigoureuse du personnel est coûteux à plusieurs points de vue. Mais une mauvaise sélection est encore plus coûteuse. Comme le mentionne Jim Collins dans son best-seller Good to Great: «Une grande vision sans grands employés est inutile.» Il ajoute que: «Les bons individus n’ont pas besoin d’être gérés de près pour être performants, ils possèdent la motivation intrinsèque de bâtir quelque chose de plus grand qu’eux.»
Selon Marcus Buckingham et Curt Coffman, auteurs de
First, Break all the rules, il en coûte jusqu’à 1,5 fois le salaire d’un employé pour trouver, embaucher et former un nouveau candidat. Cela exclut la valeur attribuée à la perte d’un employé ayant développé une relation privilégiée avec un ou plusieurs clients ou partenaires importants.
C’est pourquoi il est important d’en calculer le retour sur investissement en comptabilisant les différents coûts de recrutement d’un mauvais candidat.
Voici donc une liste des coûts à considérer pour déterminer combien investir dans votre processus de recrutement de jeunes talents de la génération Y (18-30 ans).

COÛTS DE CESSATION

·Entrevue de départ.
·Tâches administratives.
·Indemnités de départ.

COÛTS DE REMPLACEMENT

·Recherche de candidats.
·Entrevues.
·Tests psychométriques ou autres.
·Frais de déplacement des candidats et des recruteurs.
·Examens médicaux et enquêtes criminelles et de références.
·Tâches administratives.
·Acquisition et diffusion de l’information : affichage interne et externe.

COÛTS DE FORMATION

·Officielle et officieuse : accueil, formation technique, coaching, compagnonnage, etc.
·Interruptions auprès des collègues pour des demandes ponctuelles d’information.
·Écart de productivité (erreurs et pertes de temps potentielles).

COÛTS INTANGIBLES

·Charge accrue pour les autres employés.
·Pression et tension. Les gens hésitent à s’investir dans la résolution d’un problème sachant que la composition de l’équipe sera peut-être à nouveau changée.
·Détérioration du moral des employés en place qui voient les nouveaux partir aussi vite qu’ils sont venus.
·Perte de travail d’équipe qui nécessite un climat de confiance qui ne peut s’obtenir sans stabilité dans la composition de ses membres.
·Perte de clientèle.

Par où commencer?
Visitez le www.generationY.ca et cliquez sur l’outil de calcul en ligne du taux de roulement.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Emploiquebec 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog