Magazine Culture

Lami Jean est allé voir Peines D'amour Perdues de W. Shakespeare

Publié le 05 février 2008 par Nadège Vissotsky
Cette pièce de jeunesse de W Shakespeare passe pour érudite (elle est truffée de jeu de mots et de citations savantes.) La mise en scène d’Hélène Cinque est positivement décoiffante. Les préjugés portant sur la notion de répertoire forcément académique s’évanouissent. La pièce est emportée par le dispositif de jeu qui est dans son ensemble (jeu, signes, texte ) strictement plongé dans l’horizon contemporain ET du spectateur ET des comédiens
Ceux ci danseurs et comédiens mêlés, chanteurs en dépit de leur jeunesse sont des artistes affirmés et n’ont pas perdu leur juvénilité. L’esprit de troupe règne en maître.
L’univers théâtral est celui de l’école du Soleil d’Ariane Mnouchkine, enrichi par celui du Burlesque, des comédie musicales des années trente, années cinquante, quatre vingt dix. Les changements à vue sont trépidants les chorégraphies abouties
Ces enfants de Mnouchkine qui sont aussi les enfants de Caubère font bouger Shakespeare et jouent un spectacle d’anthologie de ceux qui marquent à vie une adolescence.
C’est résolument un théâtre populaire. Du 25 janvier au 10 février 2008
PEINES D’AMOUR PERDUES de W. Shakespeare - L’Instant d’une Résonance - Mise en scène : Hélène Cinque Du mardi au vendredi à 20hSamedi à 15h et 20h, Dimanche à 15hTarifs : 15€, 12€, groupes 8€ (min. 8 pers) Location : 01 43 98 26 10 . Reprise du 18 au 29 juin
Lami Jean

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Jean Carriès

    Jean Carriès

    D’ordinaire, les étranges sculptures de Carriès n’occupent qu’une salle reculée du Petit Palais, et ce seulement depuis sa réouverture en 2005; n’étant plus au... Lire la suite

    Par  Marc Lenot
    BEAUX ARTS, CULTURE, EXPOS & MUSÉES
  • Jean Coulon

    Graveur, né à Bruxelles en 1947.Etudes de gravure et de typographie à l'Ecole de la Cambre à Bruxelles.Expose en Belgique, France, Suisse, Danemark, Lire la suite

    Par  Pierre Pozzi
    BEAUX ARTS, CULTURE
  • Animal Collective, Taste: notes perdues sans colliers

    Un Caddie, un plot, des barrières, une guitare utilisée d'une manière non catholique, c'est pas bestial, juste de la musique un peu brute et fragile, une musiqu... Lire la suite

    Par  Croytaque
    CULTURE, MUSIQUE
  • La CW contre les causes perdues

    Enfin un projet un peu plus ambitieux du côté de la CW ! Le network vient de donner son feu vert pour produire un pilote de drama intitulé Wrecking Ball,... Lire la suite

    Par  Nick
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Débris des années perdues

    Il n'avait pas su de bonne heure se jeter sur les femmes et se les attacher alors qu'il leur plaisait et qu'il en rencontrait de toutes sortes, avait gardé... Lire la suite

    Par  Damien Besançon
    CULTURE, LIVRES
  • Falstafe pour redécouvrir Henri IV de Shakespeare

    Valère Novarina a écrit Falstafe en 1975 à partir des première et deuxième parties d’Henri IV. Cela fait déjà plusieurs années que Claude Buchvald s’emploie ave... Lire la suite

    Par  Eparsa
    BEAUX ARTS, CULTURE, HISTOIRE, LIVRES
  • Jean Dujardin & Jean Reno font la paire

    Jean Dujardin Reno font paire

    Lire la suite

    Par  Tom
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Nadège Vissotsky 10 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine