Magazine Politique

Le Parti Communiste, ou l'indignation de lui même ?

Publié le 22 juin 2011 par Falconhill
Le Parti Communiste, ou l'indignation de lui même ?Dépêche du Parisien hier. Déclaration du député communiste André Gérin : « Non, l’immigration n’est pas une chance pour la France ! ». Oui, André Gérin est bien député du Parti Communiste, et ne fait ni parti des troupes de Marine Le Pen, et n’est ni un ami de Claude Guéant.
Alors le Parti Communiste officiel a quand même réagit. Il a jugé les propos de son député « indignes ». Indigne, le mot à la mode... Et, dans la bonne tradition de l’indigné bien à gauche qui va vomir à toutes ses fins de billets, a estimé que les propos de son député « soulevaient le cœur ». Les pauvres (ils ont l'estomac vraiment fragile les poussins)
Antidote reprend phrase complète d’André Gérin. « Non, l’immigration n’est pas une chance pour la France. C’est un mensonge entretenu depuis 30 ans. Oui c’est une chance pour le capitalisme financier, pour diviser, pour exploiter, pour généraliser l’insécurité sociale, exclure, ghettoïser des millions de familles et de jeunes français de la vie sociale et politique ».
Dans le même ordre d’idée, Antidote remet la vidéo où Ségolène Royal (qui se fait maltraiter même par ses propres amis (la pauvre)), « tiendrait des propos que ne renierait pas son plus célèbre contempteur, Eric Zemmour. » dixit l’ami Antidote. A chacun de juger...
Et pour clore ce petit tour d’horizon de la gauche morale pleine d’ouverture et de tolérance envers autrui (surtout s’il pense et vote comme elle), retour sur une déclaration du camarade Georges Marchais, débusquée par l’ami Corto. En 1981, le grand guide du Parti Communiste Français s’inquiétait de la côte d’alerte atteinte par l’immigration en France :
« En raison de la présence de 4 millions et demi de travailleurs immigrés et de membres de leur famille, la poursuite de l’immigration pose aujourd’hui de graves problèmes.
La côte d’alerte est atteinte. Il faut arrêter l’immigration, sous peine de jeter de nouveaux travailleurs au chômage. Je précise bien : il faut arrêter l’immigration officielle et clandestine.
Se trouvent entassés dans des ghettos des travailleurs et des familles aux traditions, aux langues, aux façons de vivre bien différentes. Cela rend difficile leurs relations avec les français».
De quoi faire bondir toutes les associations qui prônent le vivre ensemble, voient du racisme à tous les coins de rue, et nient certains problèmes...
C’était Georges Marchais. Pas Brice Hortefeux ou un ersats du Lepenisme… C’était la voix officielle du PCF… Alors question : Georges Marchais était-il raciste ? André Gérin est il raciste ? Le Parti Communiste français est-il un parti raciste ?
A mon avis évidemment que non. Pas plus que l’UMP, que le DTN de la fédération française de football, et que bien des gens…
L’objectif de mon billet n’est pas de défendre ces positions ou ces propos. Mais de faire remarquer qu'ils existent : et pas uniquement dans le camp des affreux de la droite, forcément raciste, méchante, et tout ce qu'on veut de pas beau.
Et une nouvelle fois, de sourire devant l’indignation sélective de bien des gens. Qui concluront leur billet d’indignés du mercredi en « nous laissant et en allant vomir » suite à la petite phrase prononcé par Hortefeux, Guéant, Morano, Zemour, ou toute personne de droite… Mais en oubliant qu’une grande partie de la gauche pensent que l’immigration n’apporte pas que du tout positif de partout, et qu’il y a une réflexion à avoir qui dépasse peut être le cadre de la simple bonne intention.
Attendons la suite…
(sinon, en trois jours : photo d'Hervé Morin, Robert Hue, maintenant André Gérin... Je me félicite moi même...)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Falconhill 1363 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines