Magazine Poésie

Gіоrgіоаdrіаnо : pоème JЕ VОUS АIMЕ

Par Illusionperdu @IllusionPerdu

JE VOUS AIME

JE VOUS AIME

J'aime la beauté...

J'aime la poésie...

J'aime la peinture...

Je découvre avec respect...

Toute votre beauté...

Jolies dames

Beauté d'âme...

Beauté de femme...

Vous êtes très belles...

il faut savoir le dire...

J'aime la peinture...

J'aime la poésie...

J'aime votre beauté...

De femme...

Et je vous admire...

Pour ne pas avoir

Oser vous le dire...

Pour ne pas vous voir

Malicieuses âmes

Joyeusement en rire

De moi piteusement éberluer

D’en rugir et d’en rougir

Et je vous aime...

Je vous aime...

De toute mon âme...

Sans faire de ramdam...

Je vous aime...

Belles dames...

Le jour où mon âme...

Vous a rencontré mes mies

Vous avez dompté mon âme

Comme un beau diable ...

J’ai lutté mais votre endiable

A vaincu mon angélisme

Et vous m’avez passé l’anneau

Pour couper les racines

Et ouvrir mes rameaux apatrides...

Et enfin m’accrocher d’amour...

A votre toile romantique...

Respirer votre splendeur magnétique

Caresser votre candeur magnifique

Imprégner mon corps

De votre aura magique

A un point tellement épidermique

Que mon âme trop mystique

Est prisonnière cœur à corps...

Je vous aime...

De toute mon âme...

De m’avoir offert l’amour...

L’amour de votre beauté...

L’amour de la poésie...

L’amour de la peinture...

De m’avoir offert la vie...

Me donner envie...

D’être un homme vrai

Au cœur qui bat

Lorsque je vous vois

Et reste béat

Devant vos émois

Désarmé devant vos charmes

Vos craintes ou vos effrois

De vous effleurer

Pour ne pas flétrir

La pointe des flèches

Que vous décochez

A tir d’œillades

Vos magiques aubades

Et en myriades lorgnades

Pour que je vous aime...

Mais j’en suis sûr...

Je vous aime...

Mesdames...

Trouvez vous étrange...

Que je devienne un ange... ?

Ne désirez vous pas

Monter aux cieux... ?

Avec un ange...

Aux yeux tellement bleus...

Que ça sera miraculeux...

D’être avec lui...

L’un dans l’autre réunis

Pour un grand voyage

Eternel et lointain...

De respect et d’amour...

De caresses et d’ivresses

De tendresse et d’allégresse

Du fonds du corps

Du fonds de l’âme

Jusqu’au bout de soi

A mourir d’émoi

Comme on meurt de froid

Pour que l’on s’aime...

Vous et moi..

Georges Adrien PARADIS le 13 novembre 2007 à 14h30


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Illusionperdu 3193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines