Magazine

The Tree of Life - My Review

Publié le 22 juin 2011 par Andersonmother
The Tree of Life - My Review
WTF fût ma première réaction. À plusieurs reprises j'ai du combattre une envie de reposer mes yeux durant la projection. Je suis sortie de la salle en ayant l'impression d'avoir perdu 2H19 de ma vie. Terrence Mallick que j'aime tant par sa faculté à créer des films de toute beauté contemplatives m'a ici ennuyé. Néanmoins, cela m'a donné envie de revoir La Ligne rouge(qui reste l'un de mes films préférés) et de enfin visionner Les Moissons du ciel dont j'ai entendu beaucoup de bien. Mais ici, trop de contemplatif tue le contemplatif. Pareil pour les belles images. Certes elles sont magnifiques mais l'utilité de tout ceci me dépasse. La réalisation et direction d'acteurs au plus près des interprètes est superbes. Je n'ai jamais un réalisateur filmer ses acteurs de si près. Mais l'intérêt des dinosaures, de la météorite et autre lave en fusion ou vue spatial me dépasse. Et franchement, je n'ai pas envie de me prendre la tête à philosopher sur le pourquoi du comment de la vie.
The Tree of Life - My Review
Encore un film avec Brad Pitt que je n'ai pas aimé. Décidément cet acteur n'a vraiment pas la côte avec moi, et mes réalisateurs préférés en pâtissent. Je repense notamment à David Fincher et son Benjamin Button., alors que j'ai littéralement ADORÉ son film suivant The Social Network (le meilleur film de 2010). Néanmoins Pitt est excellent dans ce rôle de père très dure. Par contre, pas assez de Sean Penn à l'écran. Sinon, Jessica Chastain est superbe avec un minimum de paroles. Elle dégage tant par le regard et son teint diaphane. Quel bonheur de revoir Fiona Shaw (tante Pétunia dans la saga Harry Potter). Hunter McCracken (Jack jeune) est vraiment très doué pour son jeune âge et tient admirablement tête à Brad Pitt.Mais tout ceci ne suffit pas pour faire aimé un film. Déçue donc. Il n'y a pas de réelle histoire, à par suivre une chronique familiale. C'est juste suivre la lente agonie silencieuse d'une famille américaine comme tout le monde. Et c'est chiant, parce que au final, ce manque d'action véritable est vraiment frustrant. Il faut croire que c'est vraiment trop expérimental pour moi.Vue la quantité de personnes qui considèrent ce film comme un chef d'œuvre j'ai vraiment l'impression d'être passé à côté de quelque chose. En tous les cas, je comprends mieux les personnes qui ont hués le film au dernier Festival de Cannes. Je n'irais cependant pas jusqu'à cet extrème. Peut être re-tenterais-je le coup dans quelque années, mais pour le moment il y a trop de films à voir pour m'appesantir sur celui-ci. Prochain ciné, Super 8, cela devrait être moins prise de tête.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Andersonmother 237 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte