Magazine Santé

MAL de VIVRE: 10% des Européens sous antidépresseurs

Publié le 22 juin 2011 par Santelog @santelog

MAL de VIVRE: 10% des Européens sous antidépresseurs – University of Warwick et IZA InstitutPourquoi une personne sur dix en Europe a besoin d'une pilule pour faire face à la vie? Cette nouvelle étude de l'Université de Warwick et de l'IZA Institute (Bonn) menée sur près de 27.000 personnes dans 27 pays montre que 10% des Européens d'âge moyen ont pris des antidépresseurs en 2010. Cette étude qui présente aussi les principales caractéristiques des consommateurs d'antidépresseurs confirme uneune aptitude au bonheur en “U” au fil de la vie.

Les données récentes de l'OCDE révèlent une tendance à la hausse de la consommation des antidépresseurs à des doses quotidiennes par millier d'habitants, passée de 32,4 en 2000 à 52,1 en 2007 (source: OCDE, 2009).

Andrew Oswald, professeur d'économie à l'Université de Warwick, et co-auteur de l'étude, décrit ses résultats: " Nous commençons tout juste à obtenir des données précises sur la consommation d'antidépresseurs et sur le profil de ceux qui en prennent. Mais comme nous vivons dans l'ère la plus “confortable” de l'histoire des êtres humains, peut-être devrions-nous nous demander pourquoi une personne sur dix en Europe d'âge moyen a besoin d'une pilule pour faire face à la vie. C'est un très grand nombre de personnes qui dépendent d'un bonheur chimique. "

L'ensemble des données est issu de l'enquête Eurobaromètre de février-mars 2010. Les données couvrent les 27 pays européens et ont été issues des réponses aux questions suivantes: «Avez-vous pris des antidépresseurs au cours des 12 derniers mois?

-   Oui, régulièrement, pour une période d'au moins 4 semaines.

-   Oui, régulièrement, pour une période de moins de quatre semaines.

-   Oui, de temps en temps quand je ressentais le besoin.

-   Non, pas du tout".

Les principaux résultats de l'étude confirment une aptitude au bonheur en “U” au fil de la vie:

·   1 Européen adulte sur 13 et 10% des Européens d'âge moyen a consommé dans les douze derniers mois un antidépresseur;

·   les taux d'utilisation des antidépresseurs sont nettement plus élevés au Portugal, au delà de la norme européenne, mais aussi en Lituanie, en France et au Royaume-Uni;

·   la probabilité de prendre un antidépresseur est la plus élevée parmi les personnes d'âge médian, de sexe masculin, sans emploi, à faibles niveaux d'éducation et divorcés ou séparés;

·   le modèle de courbe des âges se vérifie à la fois pour hommes et pour les femmes, partout en Europe occidentale et orientale, avec un pic à la quarantaine.

·   Les enfants ne sont en aucun cas une cause de mal-être puisque c'est un facteur de réduction de consommation d'antidépresseurs!

·   Ces résultats sont cohérents avec le modèle qui décrit en “U” la courbe du bonheur au fil de la vie. Mais l'explication scientifique pour ce seuil à la quarantaine reste encore inconnue.

Source: University of Warwick et IZA Institut “Antidepressants and Age”, by David G. Blanchflower and Andrew J. Oswald

MAL de VIVRE: 10% des Européens sous antidépresseurs – University of Warwick et IZA Institut
Accéder aux dernières actualités sur la Dépression, à l'Espace Neuro


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 62405 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine