Magazine Cinéma

J'Ai Rencontré Le Diable

Publié le 22 juin 2011 par Olivier Walmacq

J'ai rencontré le diable

genre: thriller (interdit aux - 16 ans)
année: 2011
durée: 2h20

l'histoire: Un agent secret recherche le serial killer qui a tué sa fiancée.

la critique d'Alice In Oliver:

Voilà le film asiatique qui fait parler de lui depuis des mois sur la Toile, j'ai nommé J'ai Rencontré le Diable ou I Saw The Devil, réalisé par Kim Jee-Woon. Lors de sa sortie coréenne, le film provoquera un certain scandale et continuera à créer la polémique lors de sa présentation au 18ème Festival Gerardmer, certaines personnes évoquant même un thriller extrême et nihiliste.
Alors verdict, le film de Kim Jee-Woon mérite-t-il sa réputation ?

j-ai-rencontr-le-diable-6-10383129ivjhz_1798

Encore une fois, Kim Jee-Woon justifie ses galons de réalisateur de talent et signe un thriller reposant sur une histoire de vengeance.
Certes, dit comme cela, le scénario paraît assez classique. Toutefois, il serait mensonger de résumer uniquement J'ai Rencontré le Diable à un simple film de vengeance. Le réalisateur de Bittersweet life et du Bon, la brute et le cinglé, nous propose une confrontation entre deux personnages singuliers, un homme qui cherche à venger la mort de sa fiancée et un serial Killer.

jai rencontré

Kim Jee-Woon peut s'appuyer sur deux acteurs de talent: Lee Byung Hu (qui avait déjà joué dans les deux précédents films du réalisateur) et Choi Min Sik (que l'on avait pu voir dans le superbe Old Boy).
Le cinéaste focalise sa caméra sur le physique des acteurs. Lee Byung Hu apparaît à la fois comme un homme déterminé, mais qui ne paie pas de mine et ne parvient jamais à accomplir totalement sa quête de vengeance.
Quant à Choi Min Sik, il incarne un tueur en série brutal, sauvage et animal dont la bestialité n'est pas sans rappeler celle du tueur psychopathe dans Ebola Syndrome.

A partir de ces différents éléments, Kim Jee-Woon établit un parallèle entre le physique de ses deux personnages principaux et leurs personnalités. Lee Byung Hu incarne un héros sans cesse à la dérive et en pleine contradiction.
Pour le réalisateur, c'est un moyen comme un autre de proposer une réflexion sur le thème de la vengeance.

j'ai rencontré

Dans I Saw The Devil, il existe une dichotomie entre le désir de vengeance et l'acte lui-même. Oui, le héros du film veut punir celui qui a détruit sa vie.
Paradoxalement, aucun de ses actes ne pourra totalement le satisfaire, son adversaire du jour ne connaissant point la pitié et la souffrance.
C'est donc un véritable jeu du chat et de la souris qui prend forme, le Juge devenant le Bourreau. Seul souci, le Bourreau comme le Juge sont incapables de trouver la sentence adéquate, celle qui pourra faire taire la douleur morale et le préjudice. Telles sont les thématiques de ce thriller d'une redoutable efficacité mais un brin longuet.

Note: 16/20


J'ai rencontré le Diable (I Saw The Devil) - Teaser Trailer [VOST|HD]

http://download.winportal.com/img/winportal.gif"

http://www.winportal.fr/" title="Télécharger Gratuit">http://download.winportal.com/img/winportal.gif" border="0" title="Télécharger Gratuit" alt="Télécharger Gratuit">

http://www.winportal.fr


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines