Magazine Culture

[Chronique] Le miroir aux vampires de Fabien Clavel

Par Akasha580

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv40583723.jpg Synopsis : 

Bérénice, Ca y est, j'ai fait ma dernière rentrée à Augustin-Thierry, en internat cette fois. Rien de changé dans ce lycée : Cerise la peste et ses sous-fifres qui font baver les garçons, un beau gosse qui se prend pour Brad Pitt et quelques nouveaux. Parmi eux, il y a Nora, avec qui je partage ma chambre. Il y a aussi Léo. Je ne l'avais pas remarqué au début mais je crois qu'en fait il me plaît bien. Mais ce n'est pas pour ça que je t'écris... Écoute, Béré, il se passe des choses étranges dans ce bahut...On a incendié le foyer, je crois avoir une idée du responsable, mais je ne peux rien dire. Depuis, la sécurité a été renforcée et le lycée est en train de devenir une prison. Et moi, j'ai comme des apparitions, des sensations bizarres. Je t'ai parlé de Nora. Et bien, je ne sais pas pourquoi, mais quelque chose m'attire chez elle. Je me sens vraiment bien que lorsqu'elle est près de moi. Et ce n'est pas tout : il y a ce miroir dans notre chambre d'internat. Parfois, j'ai l'impression qu'il y a une connexion entre lui et moi. Tu crois que je suis vraiment dingue?

 

Nombre de pages : 447

 

Mon avis : 

J'attendais ce livre avec grande impatience. C'est tout d'abord sa couverture qui m'avait attiré lorsque BAAM l'avait présenté... Une couverture que je trouve des plus réussie et énigmatique. 

 

Léa est une adolescente de 17 ans, elle aime être différente des autres... Léa est très très studieuse, elle travaille énormément pour le bac. Sa façon de décompresser ? Le sport, elle adore aller courir. Ce n'est pas pour rien qu'elle se trouve dans un lycée à Compiègne qui forme "l'élite"... Seulement, certains évènements vont l'interpeller et la déranger. 

C'est à travers ses yeux que nous allons découvrir cette histoire : Léa écrit comme dans un journal intime, tout en imaginant qu'il s'agit d'une très longue lettre destinée à sa soeur Bérénice. C'est sur ce point que j'ai eu un petit temps d'adaptation : l'écriture. Au début, j'ai été un peu surprise par la façon dont écrivait Fabien Clavel. J'ai eu l'impression d'avoir véritablement un journal d'ado entre les mains, assez déroutant au début mais je m'y suis très vite habituée (une cinquantaine de pages environ). 

Cette fameuse lettre est entrecoupée (tous les 2-3 chapitres) par le blog de Cherry92 qui est une véritable peste. Cette fois-ci, aucun plaisir à la détester : elle le mérite plus que tout ! Cerise est la fille de riche ! Celle qui se démène pour être la plus populaire, façon américanisée, d'ailleurs elle s'en inspire énormément avec son "bal de promo". Son blog fait authentique puisque nous avons le droit aux fautes d'orthographe de la jeune fille...

On va y découvrir également d'autres personnages très intéressants comme par exemple Nora qui partage sa chambre avec Léa. Intrigante et très mystérieuse... On ne sait pas très bien sur quel pied dansait avec elle. Elle a un comportement asocial, comme Léa par moment d'ailleurs, et c'est pour cela qu'elle est mise de côté par ses camarades. 

L'histoire est très intéressante. Durant tout le livre, il n'y a pas énormément d'action, c'est ponctué par-ci, par-là par des petits soubresauts mais sans rien de bien extravagant. On ressent le mystère qui plane sur les lieux, une atmosphère très pesante : quelque chose d'anormal est en train de se dérouler, mais personne ne le voit, sauf Léa... La sécurité du lycée est renforcée à l'extrême, on se croirait dans une forteresse imprenable et le comble : personne ne fait rien pour les en empêcher. Le proviseur "détient" ses élèves mais cela ne choque personne, sauf (encore une fois) Léa. 

Et puis il y a ce miroir, un miroir bien particulier qui se trouve dans la chambre de Nora et Léa. Cette sensation très étrange qui se propage en cette dernière dès qu'elle touche ce miroir... Pourquoi ? 

 

Pas mal de révélations étaient à prévoir. Trop d'indices, trop de doutes... J'avoue qu'à partir de la moitié du livre à peu près, j'ai su où aller nous mener cette histoire, mais cela ne m'a pas du tout empêché de le continuer car l'auteur a su me captiver et je voulais en savoir un peu plus sur ces vampires qui sont très particuliers... (d'ailleurs, ils me rappelleraient bien un certain gouvernement... faut-il y voir une critique derrière ?)

On sent monter la pression... Et c'est là, où se trouve le second "Mais"... Je m'attendais à une fin un peu plus captivante : durant toute l'histoire, il ne se passe pas grand-chose, on en apprend par-ci par-là, puis on sent la température monter, on sent que quelque chose de lourd se prépare (c'est à prévoir, n'est-ce pas ?) et puis voilà que la fin est là... me laissant sur ma Faim car le livre se termine bien trop vite, trop rapidement, me laissant un sentiment d'inachèvement. Pourtant, nous avons presque toutes les réponses aux questions, il y en a que l'on devine aisément et d'autres qui nous sont fournies grâce aux différents protagonistes... oui mais, c'est trop brutal et cela m'a beaucoup dérangé. 

 

Je suis assez mitigée sur cette lecture, j'ai passé un excellent moment, la mythologie sur les vampires m'a beaucoup plu mais cette fin qui arrive trop soudainement, un peu trop facilement... m'a brusqué et du coup, j'en ai ressenti un sentiment d'insatisfaction. Il plaira sans aucun doute à beaucoup, il m'a d'ailleurs plu pourtant j'émet un bémol. 

 

Je pense lire quelques oeuvres de cet auteur pour pouvoir le découvrir un peu plus. 

 

 

note 4-copie-1

 

Editions Baam 

Prix : 13 €


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Akasha580 5531 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines