Magazine Séries

Esprits criminels – Episode 6.18

Publié le 22 juin 2011 par Speedu
Esprits criminels – Episode 6.18

La confrontation
Lauren

Saison 6, Episode 18 sur 24
Diffusion vo: CBS – 16 mars 2011
Diffusions vf: RTL TVI – 6 juin 2011, TF1 – 22 juin 2011

Le DSC part à la recherche d’Emily qui est sur la piste de Doyle.

Emily Prentiss nous quitte donc (enfin ?) pour vivre une vie de fugitive, sous une nouvelle identité, rue L’université à Paris, la capitale où les DS (sans chiffres derrière) cotoyent des Smart à un feu rouge qu ia vu sur les pavés et la Tour Eiffel. Ah le Paris hollywoodien …

Esprits criminels – Episode 6.18

Bye bye !

Emily nous quitte donc quelque temps, puisque les rumeurs veulent qu’elle revienne dans l’équipe la saison prochaine. On verra bien. En tout cas, cela pourrait donner de bonnes choses au sein de l’équipe puisqu’ils la croyent morte, sauf Hotchner apparament. Cela pourrait offrir de bonnes tensions et tout ça et écarteler un peu plus la « famille », et de façon plus normale et logique que par l’incapacité des scénaristes à bien écrire les personnages cette année. Une seule scène s’avère bonne de ce coté, c’est le message de Garcia sur le répondeur. C’était un excellent instant, parfaitement délivré, mais c’est tout.

Il y aurait aussi pu y avoir Morgan mais j’ai trouvé assez mal développé sa colère. S’en veut-il de n’avoir rien vu et rien fait ou en veut-il à Prentiss pour ses secrets et mensonges ? Les deux cas sont possibles quand on repense aux scènes et c’est problématique.
Et je ne parlerais pas de Rossi qui passe de plus en plus pour un gros pervers e nmanque d’épisode en épisode. On tient là la scène la plus ridicule de toute la série quand il va tenir la main de Seaver le boulet pour lui donner confiance et tout ça et qu’elle comprenne une évidence, pour une fois. Pauvre Rachel Nichols. Elle ne méritait pas un tel personnage. D’ailleurs, aucune actrice ne méritait d’écoper de Seaver qui est insupportable, antipathique et inutile.

Esprits criminels – Episode 6.18

Eh toi, la maléfique jumelle ! Rends nous la vraie JJ !

Vais-je oser parler de JJ ? Je n’ai pas envie de dire du mal d’elle mais j’ai beau chercher, je ne vois pas quoi dire de positif sur son retour. Il est tout simplement inutile. Elle ne sert à rien et on ne la voit presque pas. Et apparament, on a récupéré la jumelle maléfique de JJ parce qu’elle est d »une froideur incroyable. Elle en est presque détestable. Le coeur de l’équipe s’est congelé grave. Et je ne parle même pas de l’équipe qui ne réagit pas, comme si Derek et compagnie la voyait tous les jours.

Heureusement, le rythme est là pour l’action et la double poursuite. C’est interessant de voir la Emily borderline qui tire dans les oreilles et attaque à la grenade. J’aurais en voir un peu plus d’ailleurs, c’était fun.
Globalement, je ne trouve pas grand chose à redire, que ça soit du coté de Doyle et Emily ou du coté du DSC. Dans les deux cas, ça avance bien, à un bon rythme, relativement logiquement. Cela s’avère prenant. Je regrette juste qu’il n’y ait pas une conclusion plus claire et définitive à l’histoire. Ca sent trop la porte laissée ouverte au cas où … mais si il n’y a pas de « cas où » ? Et puis bon, qu’est ce que DOyle pourrait apporter de plus maintenant ? Le personnage est trop unidimensionnel et a déjà tout livré. A part avoir Emily cherchant à protéger son fils et sa bonne, je ne vois pas vraiment ce qu’il pourrait faire d’autre.

Bref, 7/10

Le départ d’Emily me laisse froid. Il n’a pas réussi à m’émouvoir au contraire de celui de JJ. Pourtant l’épisode était bien rythmé et intéressant à suivre. Sauf que les personnages n’agissent pas comme il le devrait, JJ en étant le meilleur exemple.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Speedu 360 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines