Magazine Médias

Esprits criminels – Episode 6.17

Publié le 22 juin 2011 par Speedu
Esprits criminels – Episode 6.17

Garder le silence
Valhalla

Saison 6, Episode 17 sur 23
Diffusion vo: CBS – 2 mars 2011
Diffusions vf: RTL TVI – 6 juin 2011, TF1 – 22 juin 2011

Le plan de Doyle passe à la vitesse supérieure alors que l’équipe enquête sur des meurtres suivis d’incendies dont personne ne parle.

Je reste assez partagé sur cette intrigue. En fait, je n’arrive pas à me passioner pour elle alors qu’objectivement, elle est plutôt bien menée sur cet  épisode, maintenant qu’on est en période de sweeps lors de la diffusion vo et que Doyle passe ENFIN à l’action. En fait, le problème que j’ai, c’est celui de l’équipe, je m’en fous un peu d’Emily et de son sort. Contrairement à JJ, il manque un lien affectif entre moi et elle, et ce lien semble manquant également au sein même de l’équipe qui est censé être une famille. Morgan n’insiste pas, Reid non plus. Penelope voit bien qu’il y a quelque chose qui ne va pas mais ne cherche pas quoi alors qu’elle aurait fouillé pour n’importe qui d’autre. Et le top reste Rossi et son conseil de partir en vacances. Pour des profileurs, psychologues, analystes du comportement, ils sont très mauvais sur le coup.

Esprits criminels – Episode 6.17

Je fais style je sers à quelque chose !

Et je crois que c’est vraiment cette forme de désintérêt de l’équipe qui n’aide pas l’intrigue de la pauvre Prentiss. Pourtant, je n’ai rien à redire sur son déroulement. Les meurtres  à priori sans rapport et sans publicité, le fait que Doyle soit derrière, qu’il élimine les anciens de la vie de Prentiss à Interpol, que ça finisse avec la pauvre Tsia et tout ça. De ce coté, tout est bon. C’est même prenant et Paget Brewster fait plutôt bien passer son inquiètude et sa terreur. On peut même interprété son vomissement comme le tournant. Elle est à bout, tout le monde y est passé ou presque. Elle ne peut plus continuer ainsi et décide de prendre les choses en main, direction l’épisode suivant.

Sauf que voilà, le problème de charactérisation est là. Que Tsia soit morte, je m’en fous. Que l’autre soit peut-être à la solde de Doyle, je m’en fous. Et il y a le gros problème que je ne comprends absolument pas pourquoi le DSC serait plus en sécurité si Prentiss ne leur confie rien, un DSC qui semble s’en foutre que Prentiss soit visiblement au fond du trou. C’est dommage parce que si cela avait été bien mené de ce coté-là, on aurait pu avoir un des plus forts épisodes de Esprits criminels.

Bref, 7/10

L’intrigue de Doyle décolle enfin et décolle bien. L’action est bonne et bien menée. Par contre, j’ai trop de problèmes avec les rapports incompréhensibles entre les personnages pour réussir à m’inquièter vraiment.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Speedu 360 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte