Magazine Séries

Melissa & Joey : premières impressions...

Publié le 22 juin 2011 par Hellknight @HellKNIGHT2010

Cela faisait un moment que je n’avais pas suivi de sitcom. Récemment, je me suis mis, donc, à Melissa & Joey, pour certaines raisons que j’évoquerai dans cette note.

joey lawrence,melissa joan hart,sabrina the teenage-witch,melissa & joey,sitcom

De quoi est-ce que ça parle ? (le pitch de la série) :  Mel Burke, la fille d’un homme politique, est entrée elle-même dans cet univers et est désormais élue locale. Lorsqu'un scandale éclabousse sa sœur et son beau-frère, Mel se voit dans l'obligation d’accueillir sous son toit sa nièce Lennox et son neveu Ryder, et d’élever tant bien que mal ces deux adolescents. Ayant du mal à faire face à cette situation, Mel engage Joe Longo, un jeune homme qui travaillait dans la finance, qui fut victime du père de Lennox et Ryder, qui l’a ruiné, pour s'occuper d'eux, et devenir la nounou de cette atypique famille...

Les raisons d’y jeter un oeil… ou pas ! (mon avis) : Hé bien en fait, les raisons d’y jeter un oeil sont… dans le titre ! Melissa & Joey appartient au genre des sitcoms familiales nous présentant une sympathique famille dont certaines mésaventures donnent lieu à certains gags. Et autant le dire tout de suite, rien de nouveau sous le soleil ici. Du coup, les quelques raisons de regarder tout de même cette sitcom, sont d’apprécier terriblement Melissa Joan Hart, ou Joey Lawrence,… ou les 2 ! Car cette sitcom, comme bien d’autres avant elles, est en même temps un “véhicule” pour ces deux acteurs qui font l’ensemble du boulot. Et quelque part, pour celles et ceux qui ont suivi sept années durant les aventures de Sabrina, the Teenage-Witch, cela fait bien plaisir de revoir la blonde actrice.

joey lawrence,melissa joan hart,sabrina the teenage-witch,melissa & joey,sitcom

Rien de nouveau sous le soleil, disais-je, pour cette sitcom produite afin d’être diffusée aux Etats-Unis pour la chaîne ABC Family. J’irai même plus loin : cette sitcom se révèle très lisse, très inoffensive, et juste distrayante. Au niveau du fond, aucun sujet de société n’est réellement affronté de front ou à fond. Ainsi, malgré le fait que Mel Burke soit conseillère municipale, ce n’est qu’un élément de départ qui ne sera jamais exploité. Pas de politique dans la série ! Lorsque Lennox se fait passer pour une lesbienne pour être cool dans son lycée, pas de réflexion profonde sur l’acceptation de l’homosexualité, juste un élément d’intrigue pour un épisode, qui disparaît aussi vite qu’il est apparu. Et on pourrait facilement multiplier ainsi les exemples. Côté cast, on joue également petits bras, puisque ne font partie de la distribution régulière que 4 acteurs et donc personnages, ce qui peut faire peu pour une sitcom familiale. On a donc Mel, la tante, Joey, la nounou, les 2 adolescents (un garçon, une fille), et c’est tout ! Pas de réflexion particulière, juste quelques répliques, sur le fait que l’on a un homme endossant le rôle de “nounou”, attribué en général à des femmes. Mais après tout, on avait déjà eu dans les années 90 Une nounou d’enfer… De même que les shippers auront bien du mal à se mettre quelque chose sous la dent, les scènes censées faire fonctionner l’imagination, espérer un rapprochement possible étant peu nombreuses, finalement.

joey lawrence,melissa joan hart,sabrina the teenage-witch,melissa & joey,sitcom

En résumé :  Comme je l’ai dit, donc, Melissa & Joey est une sitcom inoffensive qui permet de passer un moment surtout grâce à l’abattage du duo Melissa Joan Hart – Joey Lawrence, seul véritable atout de la série. Mais le duo fonctionne parfaitement. Personnellement, j’ai aimé suivre cette petite série distrayante, même s’il y a bien mieux probablement dans le genre. Mais cela change des séries survendues et bien trop populaires pour pas grand chose dont on ne cesse de parler…

La meilleure réplique de la saison 1 :  L’ép. 1.11 est un ép. spécial Halloween, comme en réservent bon nombre de séries. Melissa et Joey se retrouvent dans une soirée costumée à la recherche de Lennox et Ryder. L’ occasion d’un savoureux clin d’oeil :

“ Oh, a Teenage-Witch ! That’s cute. You should have done something like that !

- Oh, Been there, done that ! “

Joey, à Melissa (ép. 1.11  “A Fright in the Attic”).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hellknight 118 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines