Magazine Internet

Le CNN s’oppose au projet de décret de filtrage d’internet en France

Publié le 22 juin 2011 par T509

post thumbnail

Le CNN s’oppose au projet de décret de filtrage d’internet en France

Alors que dans le monde, des peuples défilent dans les rues pour réclamer plus de liberté ou tout simplement LA liberté. Pendant que tombent sous les balles et les bombes des hommes, des femmes et des enfants. Alors que des miliciens, des mercenaires font du viol une pratique de répression et de terreur, le gouvernement étudie la possibilité du filtrage d’internet en France.
Mais quel est le point commun entre tout cela me direz-vous ?
La réponse est simple : les smartphones. C’est grâce aux smartphones que le monde a découvert la terrible répression des manifestations étudiantes en Iran, c’est grâce aux smartphones que nous avons des images des massacres en Syrie, des charniers en Libye… Tous ces pays en plus d’avoir en commun un dictateur à leur tête ont aussi une arme terrible pour étouffer les aspirations de démocratie de leur peuple : la censure d’internet. Tout comme la Chine, la Corée du Nord, la Birmanie, ces États ont bloqués l’accès à internet donc à l’information.
C’est grâce à Twitter et FaceBook que les révolutions Tunisienne, Égyptienne, Libyenne ont pu se répandre.

Et pendant ce temps en France le Conseil national du numérique (CNN) s’est opposé au projet de décret fait par le gouvernement concernant la possibilité de procéder au blocage de sites Internet sans passer par la justice.
Le ministre de l’Économie numérique Éric Besson a saisi, le 12 juin, le Conseil national du numérique (le CNN mis en place le mois dernier par l’Élysée) pour lui demander de se prononcer sur un projet de décret gouvernemental prévoyant d’imposer un certain nombre de blocages de sites Internet. Ce décret d’application de l’article 18 de la loi de 2004 sur la Confiance dans l’économie numérique (LCEN) prévoit d’autoriser l’administration de l’État à restreindre l’accès à des sites selon certaines conditions.
Il s’agirait notamment de bloquer les sites qui présentent un « risque sérieux et grave d’atteinte au maintien de l’ordre et de la sécurité publics, à la protection des mineurs, à la protection de la santé publique, à la préservation des intérêts de la défense nationale ou à la protection des personnes physiques ». Les ministères compétents pour procéder à ce type d’interdictions seraient ceux de la Défense, de la Justice, de l’Intérieur, de l’Économie, de la Consommation, de la Santé et du Numérique ainsi que l’agence de sécurité des SI (l’ANSSI).
Le décret envisage de donner le pouvoir de « mettre en demeure l’éditeur d’un site, l’hébergeur ou le cas échéant les fournisseurs d’accès internet, de faire cesser toute « activité » comportant à leurs yeux un « risque sérieux et grave d’atteinte à l’ordre public » sans passer par la case juridique aujourd’hui incontournable. Le gouvernement souhaite également, grâce à ce décret, pouvoir imposer aux hébergeurs français de « retirer ou de faire cesser la diffusion des contenus en cause dans un délai qu’elle fixe et qui ne peut être inférieur à soixante-douze heures » sous peine de sanction pénale. Le CNN s’est opposé à ce projet et a fait un certain nombre de remarques et de recommandations (voir le site officiel).

Cependant, ces remarques et recommandations ne sont que consultatives, et le gouvernement peut à sa guise passer outre et censurer par décret les libertés d’échanges, de partages d’informations offertes par Internet.

Andronautes, utilisons notre forfait data afin d’envoyer un mail à notre député afin de lui montrer à quel point ce projet liberticide nous inquiète et qu’il doit veiller à ce que internet ne puisse être censuré par la simple volonté d’un État ou d’un gouvernement.

Pour aller plus loin:


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • La pauvreté en France

    Face à la pauvreté Huit millions de personnes sont en situation de pauvreté monétaire en France. Face à cela, le tout nouveau revenu de solidarité active (RSA)... Lire la suite

    Par  Josepha
    MÉDIAS
  • Bravo, la France

    L’autre soir, j’étais en bouclage. Quelques petites choses à gratter de dernière minute, A. Mag qui appelle pour se pencher sur le cas Béchir, quid du Darfour,... Lire la suite

    Par  Jujusete
    INFO LOCALE, MÉDIAS, MOYEN ORIENT, RÉGIONS DU MONDE, SOCIÉTÉ, VOYAGES
  • Invitation à l’Elysée pour le discours de lancement du CNN (Conseil National du...

    Le Palais de l'Elysée ...Ce n’était pas prévu au programme mais j’ai reçu aujourd’hui une invitation (via Silicon Sentier) pour assister au discours de Nicolas... Lire la suite

    Par  David Couturier
    EMARKETING, INTERNET
  • Artistes Québécois en France

    Artistes Québécois France

    Forum de la Jeunesse France-QuébecAteliers de breakdance, slam et graffitiHuit Québécois ont quitté le Québec le 21 avril dernier pour enseigner à de jeunes... Lire la suite

    Par  Raymondviger
    HUMEUR, MÉDIAS, SOCIÉTÉ
  • Sarkozy, nouveau reporter de la CNN

    Sarkozy, nouveau reporter

    Nicolas Sarkozy en direct devant la Tour Eiffel, micro en mains, pour la CNN. Non, vous ne rêvez pas, le président français a bel et bien été recruté par la... Lire la suite

    Par  Claire Romanet
    MÉDIAS
  • France des villes, France des champs

    .François Clanché, Odile Rascol, "Le découpage en unités urbaines de 2010", INSEE Première, N° 1364, août 2011L'urbanisation de la France se poursuit. En 1936,... Lire la suite

    Par  Fmariet
    MÉDIAS
  • Mourir pour la France ???

    Mourir pour France

    Oui, faut pas croire, je bosse, mais je garde un orteil en France hein ! Il s’agit de mes impôts, mon grand ! C’est là qu’on est content de vieillir, quand même... Lire la suite

    Par  Jujusete
    INFO LOCALE, MÉDIAS, MOYEN ORIENT, RÉGIONS DU MONDE, SOCIÉTÉ, VOYAGES

A propos de l’auteur


T509 959 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte