Magazine Voyages

Monsieur, machin !

Publié le 23 juin 2011 par Tazar

Episodes précédents...

 

- Monsieur, machin !

Tiens, ça commence fort, aujourd’hui.

- Qu’est-ce que tu veux ?

- Je peux avoir… machin ?

- Tu préfères un machin ou un bidule ?

- ???

C’est tout moi, ça. Tenter de l’humour même dans les moments les plus désespérés. Le « machin » servant à désigner un objet suite à un trou de mémoire, et le trou commençant à devenir gouffre, je redeviens sérieux et retourne à mon mouton.

 

- Bon, explique-moi. C’est quoi, ton machin ?

- Heu… machin.

- Désolé, je ne comprends pas ce que tu veux.

- Je peux avoir… livre ?

- Bien sûr, je suis là pour ça. Livre, pardon, UN livre sur quoi ?

- Machin.

- Toi, tu veux ma peau ! Hein, c’est ça ?

 

L’expression « vouloir la peau de quelqu’un » comptant cinq mots et n’étant pas encore totalement assimilée, il ne réagit pas à mon brillant trait d’humour et attends stoïquement la suite. Je lui tends alors un roman pris au hasard sur mon bureau, « J’ai effacé la maîtresse » pour ne pas le nommer. Cela permettra peut-être d’éclaircir la situation, hein, qu’est-ce que tu en penses-tu-t-il ?

 

Il se saisit craintivement de l’opuscule, y jette un coup d’œil peu convaincu puis me le redonne, visiblement fort insatisfait.

- Non, livre machin !

- Tudjuuu ! Mais c’est quoi, un livre machin ??? Qu’est-ce que tu veux dire, et lire, exactement ?

- Football.

- Ah, d’ac-cord ! Tu veux un livre sur le football, c’est ça ?

- ^^.

- Tu ne pouvais pas me le dire ? Monsieur, est-ce que je peux avoir un livre sur le football ? C’est trop dur ?

- …

Oui, c’était trop dur.

- Bon, tiens, voilà un livre sur le football. « L’année du football africain 2010 », ça te va ?

- …

- Ça ne te convient pas ? Qu’est-ce que tu veux, alors ?

Il m’indique du doigt le présentoir à revue. Par une association d’idée dont je commence à avoir le secret, je traduis immédiatement sa requête :

- Tu veux le dernier numéro hors-série de Onze-Mondial, consacré à la coupe du monde ? C’est ça ?

- ^^.

 

Je lui tends l’objet tant recherché, dont il se saisit pieusement. Son visage est apaisé. Il a réussi sa mission et s’apprête à se plonger avec délectation dans les aventures de Messi et tous ses petits amis.

Lâchement, faisant passer son bonheur fugace et ma tranquillité d’esprit avant ma noble tâche pédagogique, je renonce à lui expliquer la différence entre un livre et un magazine.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tazar 482 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine