Magazine Ebusiness

Ouvrir son catalogue aux sources externes, oui mais…

Publié le 23 juin 2011 par Gregory Janssens

Ce matin vous avez surement découvert mon buzz d’hier soir, si ce n’est le cas je vous invite à le faire maintenant en lisant l’article des sextoys au rayon enfants chez rue du commerce. Après avoir étudier plus profondément la chose avec olivier, nous nous sommes rendu compte qu’il ne s’agissait pas d’une erreur interne RDC mais plus tôt d’un soucis lié à leur market place et aux produits importés par les vendeurs.

Ouvrir son catalogue aux sources externes, oui mais…
En effet, toute la soirée/nuit nous pouvions trouver des sextoys (godemichet) au rayon jeux de société du site rueducommerce.fr ! Badbuzz ou non, les tweet ont parler et les liens ont étés échangés négativement à l’encontre du site français de vente en ligne.

Nous évoquions diverses causes multiples : bug, mauvaise intention, etc… et pourtant nous étions loin de la réalité puisqu’il s’agit de produits importés par leur partenaires revendeurs qui exposent leurs produits sur le site RDC.

Que ce soit une erreur de validation, de classement ( sextoys = toys quand même ), l’important c’est de tirer des leçons.

Pour vous mettre dans le bain, une market place est un site à fort trafic proposant à des vendeurs partenaires de venir écouler leur produit sur leur site en leur payant une commission sur la vente. Une façon simple de rentabiliser au mieux le trafic acquis chèrement par celles-ci.

Alors, ouvrir son catalogue à des partenaires pour augmenter ses références c’est bien, mais contrôler tout ça c’est mieux car aujourd’hui la victime c’est rue du commerce qui s’est pris un gros badbuzz en pleine face alors que son but était d’aider le commerçant à la base en lui offrant plus de visibilité.

Faire sa veille à toute heure

Un petit reproche que je peux faire à Rueducommerce c’est de ne pas faire assez de veille sur Twitter, car en effet le Buzz fut lancé par moi même aux alentours de 17h et c’est seulement ce matin que les produits en question ont étés retirés du site. En effet, lorsque je suis rentrer (tard) cette nuit, ils étaient toujours en place et pourtant ce n’est pas faute de les avoir mis en copytweet dès le premier. Un peu plus de veille et le problème aurait été résolu en moins de 60 minutes.

Ouvrir son catalogue c’est bien, contrôler ce qu’on y ajoute et ou on l’ajoute c’est mieux.

Quels sont les risques encourus par rueducommerce à court terme ?

-> Une belle sanction sur Google qui aurait pu filtrer celui-ci sur les requêtes liées à l’enfance et le déclasser des safe search.

-> Une attaque en justice par des parents mécontents que leurs enfants soient tombés sur de pareils produits. (je ne sais pas si vous avez eu la chance de les voir, mais le deuxième c’était du lourd (double pénétration…)

-> Un badbuzz qui heureusement se termine je pense plus tôt bien pour eux.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gregory Janssens 520 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte