Magazine Médias

Le tout en chanson, c'est quand même plus rigolo....

Publié le 23 juin 2011 par Marigotine

 

    En plein air.

   Solstice d'été:

   Etirements, levez la jambe gauche, levez le bras droit.

   Il est là le soleil....

   Il est là l'été .....

<b></div>En plein air</b>. Le solstice d'été est l'occasion pour tous de se rendre à Times Square, à New York, pour participer à un festival de yoga. Au total, ils étaient plus d’un millier d’adeptes à s’être réunis pour retrouver, l’espace d’un moment, de la tranquillité au milieu de l'énergie urbaine de l'un des centres économiques les plus frénétiques de la planète. Des cours, totalement gratuits, se sont ainsi déroulés tout au long de la journée du 21 juin. En plein air. Le solstice d'été est l'occasion pour tous de se rendre à Times Square, à New York, pour participer à un festival de yoga. Au total, ils étaient plus d’un millier d’adeptes à s’être réunis pour retrouver, l’espace d’un moment, de la tranquillité au milieu de l'énergie urbaine de l'un des centres économiques les plus frénétiques de la planète. Des cours, totalement gratuits, se sont ainsi déroulés tout au long de la journée du 21 juin. " title="Le tout en chanson, c'est quand même plus rigolo...." />En plein air. Le solstice d'été est l'occasion pour tous de se rendre à Times Square, à New York, pour participer à un festival de yoga. Au total, ils étaient plus d’un millier d’adeptes à s’être réunis pour retrouver, l’espace d’un moment, de la tranquillité au milieu de l'énergie urbaine de l'un des centres économiques les plus frénétiques de la planète. Des cours, totalement gratuits, se sont ainsi déroulés tout au long de la journée du 21 juin. " border="0" /> Le solstice d'été est l'occasion pour tous de se rendre à Times Square, à New York, pour participer à un festival de yoga. Au total, ils étaient plus d’un millier d’adeptes à s’être réunis pour retrouver, l’espace d’un moment, de la tranquillité au milieu de l'énergie urbaine de l'un des centres économiques les plus frénétiques de la planète. Des cours, totalement gratuits, se sont ainsi déroulés tout au long de la journée du 21 juin. (Taamallah Mehdi/ABACA) En crue. On n'est plus au sec c'est de la faute à ....  "Miossec" Les pieds dans la flaque d'eau c'est la faute à ....  "Larousso"
<b></div>En crue</b>. On en a tous rêvé. Enfin, loin du regard de leurs parents, ils peuvent mettre les pieds dans cette énorme flaque. Sur cette photo, prise mardi 21 juin, dans la région de Corning, dans le Missouri, le fleuve du même nom, en crue, n’en finit pas de provoquer de fulgurantes inondations. En débordant de ses digues, plus de 1000 hectares de terres agricoles ont été totalement envahies par les eaux et des centaines de personnes ont dû fuir leurs habitations. Selon les experts, la décrue devrait s'amorcer lentement ces prochains jours. Mais pour les sinistrés, le retour à la normale pourrait prendre plusieurs semaines. En crue. On en a tous rêvé. Enfin, loin du regard de leurs parents, ils peuvent mettre les pieds dans cette énorme flaque. Sur cette photo, prise mardi 21 juin, dans la région de Corning, dans le Missouri, le fleuve du même nom, en crue, n’en finit pas de provoquer de fulgurantes inondations. En débordant de ses digues, plus de 1000 hectares de terres agricoles ont été totalement envahies par les eaux et des centaines de personnes ont dû fuir leurs habitations. Selon les experts, la décrue devrait s'amorcer lentement ces prochains jours. Mais pour les sinistrés, le retour à la normale pourrait prendre plusieurs semaines. " title="Le tout en chanson, c'est quand même plus rigolo...." />En crue. On en a tous rêvé. Enfin, loin du regard de leurs parents, ils peuvent mettre les pieds dans cette énorme flaque. Sur cette photo, prise mardi 21 juin, dans la région de Corning, dans le Missouri, le fleuve du même nom, en crue, n’en finit pas de provoquer de fulgurantes inondations. En débordant de ses digues, plus de 1000 hectares de terres agricoles ont été totalement envahies par les eaux et des centaines de personnes ont dû fuir leurs habitations. Selon les experts, la décrue devrait s'amorcer lentement ces prochains jours. Mais pour les sinistrés, le retour à la normale pourrait prendre plusieurs semaines. " border="0" />  On en a tous rêvé. Enfin, loin du regard de leurs parents, ils peuvent mettre les pieds dans cette énorme flaque. Sur cette photo, prise mardi 21 juin, dans la région de Corning, dans le Missouri, le fleuve du même nom, en crue, n’en finit pas de provoquer de fulgurantes inondations. En débordant de ses digues, plus de 1000 hectares de terres agricoles ont été totalement envahies par les eaux et des centaines de personnes ont dû fuir leurs habitations. Selon les experts, la décrue devrait s'amorcer lentement ces prochains jours. Mais pour les sinistrés, le retour à la normale pourrait prendre plusieurs semaines. (Dave Kaup/REUTERS) Commandes. Vladimir, ça te laisse perplexe! Oh! mon avion on on on.....
   Tu te demandes après qui tu vas pouvoir tester cet engin....   
<b></div>Commandes</b>. Vladimir Poutine était, mardi 21 juin, en visite officielle en France pour assister à l’inauguration du salon aéronautique du Bourget, visite qui a été l’occasion d'annoncer des commandes de consortiums russes. Entre autres, la société publique Russian Helicopters a signé un accord de co-entreprise avec la filiale AgustaWestland de Finmeccanica. Le premier ministre russe était présent à la signature, ainsi qu'à celle d'une alliance passée entre le Russe Energia et Astrium, une filiale d'EADS, dans le domaine des sondes spatiales.Commandes. Vladimir Poutine était, mardi 21 juin, en visite officielle en France pour assister à l’inauguration du salon aéronautique du Bourget, visite qui a été l’occasion d'annoncer des commandes de consortiums russes. Entre autres, la société publique Russian Helicopters a signé un accord de co-entreprise avec la filiale AgustaWestland de Finmeccanica. Le premier ministre russe était présent à la signature, ainsi qu'à celle d'une alliance passée entre le Russe Energia et Astrium, une filiale d'EADS, dans le domaine des sondes spatiales." title="Le tout en chanson, c'est quand même plus rigolo...." />Commandes. Vladimir Poutine était, mardi 21 juin, en visite officielle en France pour assister à l’inauguration du salon aéronautique du Bourget, visite qui a été l’occasion d'annoncer des commandes de consortiums russes. Entre autres, la société publique Russian Helicopters a signé un accord de co-entreprise avec la filiale AgustaWestland de Finmeccanica. Le premier ministre russe était présent à la signature, ainsi qu'à celle d'une alliance passée entre le Russe Energia et Astrium, une filiale d'EADS, dans le domaine des sondes spatiales." border="0" /> Vladimir Poutine était, mardi 21 juin, en visite officielle en France pour assister à l’inauguration du salon aéronautique du Bourget, visite qui a été l’occasion d'annoncer des commandes de consortiums russes. Entre autres, la société publique Russian Helicopters a signé un accord de co-entreprise avec la filiale AgustaWestland de Finmeccanica. Le premier ministre russe était présent à la signature, ainsi qu'à celle d'une alliance passée entre le Russe Energia et Astrium, une filiale d'EADS, dans le domaine des sondes spatiales. (REUTERS) Toujours en éveil Il me fait pouët-pouët, tu nous fais pouët-pouët                                Mais quand finiras-tu de "pouëter"  
<b></div>Toujours en éveil</b>. Plus de trois semaines après son réveil, le volcan chilien Puyehue n’en finit pas de faire parler de lui. Le gigantesque nuage de cendres dégagé par l'éruption depuis le 4 juin dernier continue à perturber le trafic aérien notamment sur une grande partie de l’Amérique du Sud. Aujourd’hui encore, plusieurs vols ont été annulés et de nombreux vols ont été suspendus en Australie et Nouvelle-Zélande. Cependant, un retour à la normale semble se préciser. Toujours en éveil. Plus de trois semaines après son réveil, le volcan chilien Puyehue n’en finit pas de faire parler de lui. Le gigantesque nuage de cendres dégagé par l'éruption depuis le 4 juin dernier continue à perturber le trafic aérien notamment sur une grande partie de l’Amérique du Sud. Aujourd’hui encore, plusieurs vols ont été annulés et de nombreux vols ont été suspendus en Australie et Nouvelle-Zélande. Cependant, un retour à la normale semble se préciser. " title="Le tout en chanson, c'est quand même plus rigolo...." />Toujours en éveil. Plus de trois semaines après son réveil, le volcan chilien Puyehue n’en finit pas de faire parler de lui. Le gigantesque nuage de cendres dégagé par l'éruption depuis le 4 juin dernier continue à perturber le trafic aérien notamment sur une grande partie de l’Amérique du Sud. Aujourd’hui encore, plusieurs vols ont été annulés et de nombreux vols ont été suspendus en Australie et Nouvelle-Zélande. Cependant, un retour à la normale semble se préciser. " border="0" />  Plus de trois semaines après son réveil, le volcan chilien Puyehue n’en finit pas de faire parler de lui. Le gigantesque nuage de cendres dégagé par l'éruption depuis le 4 juin dernier continue à perturber le trafic aérien notamment sur une grande partie de l’Amérique du Sud. Aujourd’hui encore, plusieurs vols ont été annulés et de nombreux vols ont été suspendus en Australie et Nouvelle-Zélande. Cependant, un retour à la normale semble se préciser. (UPI/ABACA) Marigotine

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marigotine 1310 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine