Magazine Info Locale

Mon intermédiaire financier ou mon courtier en assurances est-il sérieux ?

Publié le 23 juin 2011 par David Talerman

Mon intermédiaire financier ou mon courtier en assurances est-il sérieux ?Parmi les sujets que j'aborde, certains sont plus sensibles que d'autres. En particulier, dès lors qu'on parle d'assurance santé, que vous soyez frontalier ou résident, il faut éviter de se tromper, les conséquences étant potentiellement importantes. Dans la multitude de prestataires, il n'est pas toujours facile de s'y retrouver. Notamment, j'ai en tête les vendeurs itinérants qui vendent du 3ème pilier pour frontalier en faisant du porte à porte le soir, et qui sont le jour vendeur de voiture ou de bonbon. Etre assureur ou intermédiaire financier, c'est un métier, et les professionnels de ces secteurs suivent une formation pour cela, et doivent respecter un code de la profession.

Vérifiez en ligne son appartenance à la FINMA ou à l'ORIAS

La première chose à faire lorsque vous êtes en contact avec quelqu'un qui vous vend une prestation d'assurance ou  financière, c'est de vérifier :

- qu'il est inscrit auprès de l'autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) si c'est un professionnel qui vous vend des prestations suisses

- qu'il est inscrit au registre des intermédiaires de l'assurance de l'ORIAS si c'est un professionnel qui vous vend des prestations françaises (pour les frontaliers notamment)

Le mieux est de leur poser la question directement et de vérifier sur les sites (voir les liens ci-dessus). Il y a alors 2 possibilités :

- le professionnel est bien inscrit. Cela ne signifiera pas pour autant qu'il vous délivrera un conseil parfait, mais au moins vous serez assuré (en principe) du sérieux de la démarche, et d'un certain nombre de garanties, notamment au niveau du conseil.

- le professionnel n'est pas inscrit ? Coupez court à la relation et fuyez.

Fuyez les sites ou les blogs qui ne sont pas clairs sur leur raison sociale

En France, la loi oblige, normalement, tous les sites web à déclarer un certain nombre d'informations comme la raison sociale, le responsable éditorial, un numéro de téléphone si c'est une entreprise... Normalement, vous devriez donc tout le temps savoir qui se cache derrière quel site. En Suisse, la loi est plus souple, et certains sites sont muets sur leur propriétaire. Mais la plupart des vrais professionnels de l'assurance ou intermédiaires financiers affichent clairement qui ils sont. Ces informations se retrouvent en général dans la rubrique "A propos" ou 'Mentions légales" des sites Web.

Mon conseil est donc le suivant : au moindre doute concernant l'identité d'un propriétaire d'un site, fuyez. Même chose si la rubrique "Mentions légales" n'existe pas. Et ne déposez aucune information personnelle.

2 anecdotes pathétiques concernant des intermédiaires financiers

J'ai 2 exemples relativement récents de "professionnels" de la finance ou de l'assurance qui ont un peu oublié les règles. Pour ne pas leur faire de publicité, je tairai les noms des sites.

Le premier concerne un site ventant des prêts immobiliers en devises (pour frontaliers et Suisses souhaitant acheter en France). Sur le site, aucune mention légale. Nous avons été approchés par les propriétaires du site qui souhaitaient vendre ce site, à bon prix. Après discussion, nous nous sommes aperçus qu'une "démo" du propriétaire du site existait sur Youtube. Cette démo vantait son savoir-faire, ainsi que ce site. Entre autres choses intéressantes, cette vidéo montrait les "coulisses" du site, et notamment l'outil qui permettait de gérer les coordonnées des prospects qui remplissait un formulaire. Dans cette vidéo, il est possible de voir les informations personnelles (nom, prénom, adresse et montant que la personne souhaite emprunter) de quelques-uns des prospects... Impensable pour un professionnel. Et bien sûr, ce "professionnel" n'est pas inscrit à l'ORIAS.

Le 2ème exemple est tout aussi inquiétant. Un site qui se proposait soit-disant d'informer les frontaliers sur de nombreux sujets (permis de travail, emploi, assurances, prêts en devises...) est sorti il y a quelques temps. Après vérification, ce site était hébergé en France (mais le Whois, c'est-à-dire les informations relatives à l'entité ou la personne qui a enregistré le nom de domaine, était anonyme). Mais le lien "Mentions légales" était (et est encore) vide. Grâce à une technique simple et quelques outils, j'ai pu retrouver le propriétaire du site : un courtier français en prêt immobilier qui nous avait d'ailleurs proposé une collaboration. Donc en clair, sous couvert d'informations générales aux frontaliers, ce site avait en fait pour but de vendre des prêts immobiliers en devises... En toute illégalité.

Dans ce cas, pour un site en France d'une entreprise française qui n'annonce pas qui elle est sur son site, il est indispensable de le dénoncer à la DGCCRF. Et de ne surtout remplir aucun formulaire.

Et vous, avez-vous des expériences "difficiles" avec des intermédiaires financiers ou courtiers en assurances ?

RSS_32
Recevez par mail directement tous les nouveaux billets du blog de Travailler en Suisse et devenez fan du Groupe Facebook "Travailler et vivre en Suisse"


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Le rouge est-il fatal ?

    rouge est-il fatal

    Mais comment font les filles pour se prendre en photo toutes seules?! En feuilletant délicieusement mes magazines féminins dans mon lit, (paresse, je t’aime), j... Lire la suite

    Par  Tribul
    BEAUTÉ , CÔTÉ FEMMES, MODE FEMME
  • Il est préférable d’acheter

    préférable d’acheter

    Face au prix du mètre carré, il semble légitime de se demander s’il n’est pas préférable de louer. Mais est-ce bien judicieux? En fin d’année 2010 le prix... Lire la suite

    Par  Accessionsociale
    FINANCES, IMMOBILIER, SOCIÉTÉ
  • Il est temps ...

    temps

    "Je ne veux pas que ma maison soit murée de toutes parts, ni mes fenêtres bouchées, mais qu'y circule librement la brise que m'apportent les cultures de tous le... Lire la suite

    Par  Asiemute
    ASIE, CULTURE, SOCIÉTÉ, VOYAGES
  • Courtier en travaux

    Qu’est-ce qu’un courtier en travaux ?Pour les particuliers et les entreprises qui ont un besoin de travaux de rénovation, de construction ou d’extension de... Lire la suite

    Par  Jmassias
    ENTREPRENDRE, FOCUS EMPLOI
  • Est-il vrai (Pablo Neruda)

    Est-il vrai (Pablo Neruda)

    Est-il vrai que l’ambre contient les pleurs versés par les sirènes ? Comment s’appelle cette fleur qui vole d’un oiseau à l’autre ? Ne vaut-il mieux jamais que... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Il est où, mon dreamcatcher ?

    J’arrête pas de faire des rêves immondes. Hier, c’était moi et Jude Law amoureux fous (jusque là ça se passe plutôt bien), dans un hôtel. Lire la suite

    Par  Anaïs Valente
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Courtier en voyages : concurrence déloyale ?

    Courtier voyages concurrence déloyale

    J’ai reçu un drôle d’appel hier. Enfin, drôle dans le sens désagréable ! La femme au bout du fil, aimable au premier abord, me demande le montant de nos... Lire la suite

    Par  Esther Baruchel
    FOCUS EMPLOI, HUMEUR, VOYAGES

A propos de l’auteur


David Talerman 6724 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine