Magazine Focus Emploi

Les métiers du BTP : Aménagement et finitions

Publié le 23 juin 2011 par Ludovicgiraud
Les métiers du BTP : Aménagement et finitions

Jobartisans.com met cette semaine en lumière les differents métiers dans le secteur du BTP
Zoom sur leurs fonctions, leurs activités..
Le peintre en batiment :

A l’intérieur ou à l’extérieur d’un bâtiment, d’une maison, d’un lieu public, de bureaux ou d’espaces industriels ou commerciaux, le travail d’un peintre en bâtiment consiste à recouvrir les murs et les plafonds de revêtements, de façon à les protéger et à les décorer selon la demande. Techniquement, il doit mettre en place son chantier. Il prépare alors les surfaces, passe de l’enduit, lessive, décape, ponce. A lui ensuite de choisir et d’obtenir les coloris précis demandés par le client ou recommandés par le chef de chantier. Il passe alors la peinture en plusieurs couches au rouleau sur les grandes surfaces et réalise les finitions au pinceau.

Selon la taille de l’entreprise qui l’emploie, le peintre peut aussi être polyvalent. Pose de papiers peints, installations de menuiseries intérieures ou extérieures pour l’isolation, découpe et pose de vitrages… Il maîtrise donc plusieurs techniques d’application selon les matériaux.

Le Carreleur :

Le carreleur intervient aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. Besoin de rénover une salle de bains ou de créer une terrasse ? C’est son affaire. De plus en plus polyvalent, les matières les plus variées n’ont pas de secret pour lui : matériaux naturels, ardoise, pierre, marbre, mais aussi grès, faïence, carreaux de ciment…Les bons carreleurs ne manquent pas de chantiers.

Le plus souvent, le carreleur travaille d’après des instructions écrites et des dessins éventuellement réalisés par un architecte ou architecte d’intérieur. Si les indications sont uniquement verbales, il a intérêt à faire preuve de rigueur et de précision pour qu’aucun malentendu ne compromette la satisfaction de son client !
Le carreleur doit d’abord travailler le support sur lequel il va intervenir. Celui-ci doit être très plat pour pouvoir ensuite positionner les carreaux sans problème. Il prend donc soigneusement ses repères à l’aide d’un niveau ou autres instruments de mesure. Il doit avoir des notions de maçonnerie pour éventuellement réaliser une chape ou couler du béton ou monter une cloison…
Le Moquettiste :
Dernier acteur parmi les professionnels du bâtiment, le solier-moquettiste intervient lorsque les murs et les sols sont terminés. Afin d’effectuer un travail soigné et de rendre une construction impeccable, le solier-moquettiste pose les revêtements finaux après l’intervention du peintre. A la différence du carreleur, le solier-moquettiste assure tous les revêtements autres que le parquet et le carrelage. Il pose des revêtements de sols en dalles ou en lés, mais aussi des revêtements muraux collés tendus ou de textiles.
Comme pour tous les métiers du BTP, la gamme de propositions et de matériaux utilisés par le solier-moquettiste a considérablement évolué avec le temps. Aujourd’hui, le moquettiste travaille avec les revêtements les plus divers : moquette, coco, linoléum, tissu, papier peint, liège... et il est devenu un vrai spécialiste de l’adhésif. En effet, chaque revêtement requiert une colle différente.
Dernier intervenant, le solier-moquettiste travaille le plus souvent à l’abri des intempéries. Une moquette fraîchement posée ne saurait être détériorée par un nuage de pluie.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ludovicgiraud 7 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte