Magazine Coaching sportif

Une journée à la caserne

Publié le 23 juin 2011 par Gregory_capra
Beaucoup de nuages en ce samedi, avec un vent qui souffle mais rien ne nous arrête. Maryline et moi-même très décidés avant tout à soutenir Romain au grimper de corde à 20 mètres, partons à l’opération Portes Ouvertes de la caserne de Poissy.
Donc rendez vous à la Défense, RER A direction Poissy tout va bien, nous devons prendre un bus qui arrive seulement 10 minutes après notre arrivée, nous descendons comme prévu à l’arrêt Marcel Cerdan… Panique pas de caserne en vue seulement un gymnase, mais les bootcampeurs(ses) de chez Capra n’ont peur de rien.
Après réflexion Maryline et moi, on se dit qu’une corde de 20 mètres il faut un grand bâtiment... Au loin on aperçoit une tour avec au dessus un casque, c’est bon, nous sommes sur la bonne direction.
Une journée à la caserne
A nous la caserne des pompiers
Nous arrivons à la caserne dans le but de voir Romain, ont fait le tour, pas de Romain, panique dans nos têtes, « Nous l’avons raté », au loin on aperçoit Eric qui nous rejoint, et nous explique que Romain sera là pour sa prestation à 16h30.
Soulagés, nous décidons de visiter la caserne, de suivre les épreuves de grimper de corde à 10 mètres et 15 mètres, prises de photos des différents camions, hélicoptère, et nous regardons les manœuvres « extinction d’un feu, sauvetage dans un immeuble, intervention de l’équipe canine, hélitreuillage… ».
Une journée à la caserne

Maryline toute petite à côté du camion de pompiers


Une journée à la caserne

Hélicoptère ambulance


Romain arrive, il ne nous voit pas, il est très concentré, il se retourne et nous voit, vient vers nous, on discute, il nous dit qu’il n’a pas réussi à dormir, en plus il a oublié ses clefs de voiture et n’a pas sa musique…
Lolo à réussi à se libérer et nous rejoint, pas de veine, il a un bus seulement que dans une heure, il décide de venir au pas de course, il arrive, mais en bon état d’esprit de bootcampeurs, on décide de lui faire une blague, et de ne pas bouger pour qu il nous cherche, on se cache faisant la pose hérisson, on s’amuse de le voir faire, puis il nous aperçoit … !!
Mon portable sonne, c’est Vanessa qui décide de nous rejoindre : "Allo je viens… dépêche toi…Ok… "
Vanessa, comme Lolo n’a pas de bus, elle décide de venir à pied de la gare, moins facile que Lolo, elle a mis ses talons et sa jupette, et la pluie…
Les pompiers réinstallent le matériel pour le grimper de corde à 20 mètres, démonté 1 heure 30 avant pour la démonstration de l’intervention sur un feu.

Une journée à la caserne


Installation de la corde


Pendant ce temps Romain, se prépare en faisant un petit footing avant son épreuve, nous sommes là, nous voyons notre star sortir du bâtiment !


Une journée à la caserne


Romain !


Vanessa arrive, nous sommes prêt et on attend avec impatience cette épreuve, de plus en plus de monde s’agglutinent devant l’épreuve , on se croirait à un concert, pour nous c’est tout comme… on est impatient de voir notre super coach, de le soutenir, pour rien au monde on n’aurait raté cette événement. Enfin il est 17 heures, le moment fatidique arrive, Romain affrontera un pompier nommé Christophe.
Romain sort, notre rythme cardiaque s’accélère.

Une journée à la caserne

Romain, juste avant le départ


Voilà tout est prêt, nos appareils photos et I-phone sont prêt, Romain est concentré, il passe en premier, nous l’encourageons en hurlant « Romain, allez Romain » mais voilà, l’attache qui le retient le tire trop en arrière, il en fait la remarque auprès des organisateurs, qui ne veulent pas en tenir compte , il se tient à la corde fortement, le départ est assis et déjà ses muscles se contractent, on voit ses forces, et là on sait qu’il y parviendra, catastrophe au bout de cinq mètres du sol, les cordes s’emmêlent, Romain s’arrête, il redescend, les organisateurs règlent le problème mais pour Romain c’est une perte d’énergie et de concentration. Après un laps de temps et de discussion, il décide de reprendre l’épreuve, les cordes sont démêlées et retendues, Romain peut de nouveau recommencer, nous crions de nouveau pour encourager Romain, la foule nous voyant soutenir notre coach, nous suit (moment merveilleux), à quinze mètres du sol, Romain manque d’air, il continue et arrive à 18 mètres du sol, mais n’arrive plus à monter, on lit le découragement sur son visage, dégoutés pour lui qui s’est entraîné, pour y parvenir. Nous nous sommes persuadés que s’il n’a pas atteint les vingt mètres c’est dû à son faux-départ, qu’il a perdu trop d’énergie. Romain descend, très déçu. C’est au tour de Christophe, qui atteint les vingt mètres en 35 secondes (félicitations Christophe, belle prestation). A sa descente de corde, Romain très fair play, et venu le féliciter, pour sa prestation.
Mais pour nous, le vainqueur c’est Romain… notre super coach… nous l’adorons, nous l’aimons tous… il est trop génial…
Nous ne repartons pas, sans avoir félicité notre star… nous serons présents dans un an pour ce « grimper de corde » et nous sommes persuadé qu’il va réussir.
Mais en attendant Romain sera notre coach de ce dimanche…


Article rédigé par Thierry, bootcampeur Capra


Pour contacter Romain : manager@gregory-capra.com


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gregory_capra 12853 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte