Magazine Entreprise

VRDCI s’étend à l’international

Publié le 24 juin 2011 par Brunoblanchard

Antoine Mussard - gérant de VRDCIVRDCI confirme son expansion internationale. À Londres, l’agence Web vient de signer deux contrats de référencement naturel avec les grands comptes Kimberly Clark et Abbott, spécialisés dans l’hygiène et la santé. L’accord prévoit un paiement aux résultats. Un système que l’agence parisienne est la seule à proposer sur le marché international, pour ce qui est du référencement naturel en première page Google.
Créée il y a maintenant 11 ans, VRDCI revendique des résultats rapides. « Nous atteignons la première page naturelle de Google en quatre mois généralement », confie Antoine Mussard, le dirigeant de l’agence de communication, qui ne garantit cependant pas le succès de l’entreprise à tous les coups. « Garantir du référencement naturel serait une arnaque car Google peut changer ses algorithmes du jour au lendemain. »

Son modèle économique consiste, après un forfait initial minime, à ne facturer quotidiennement que la première page naturelle de Google dans les pays ou ce dernier est le leader incontesté ; ce qui n’est pas le cas en Chine (Baidu), en Russie (Yandex), au Japon (Yahoo/Bing) et, ce qui est plus étonnant, aux USA (ou Yahoo/Bing a 30 % de parts de marché).
La prestation consiste à faire du lobbying virtuel pour que Google comprenne que ses clients sont les meilleurs dans leurs activités. VRDCI n’intervient quasiment pas sur les sites web clients et ne travaille sur ce type de contrats que sur des mots clés ultra-concurrentiels.
www.vrdci.com


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Brunoblanchard 403 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte