Magazine Côté Femmes

Le V et le B

Par Lisbeth_hugen

Depuis que j'avais transformé mon V en B (transformant ainsi le vite en bite) et que je l'avais raconté à mes collègues de bureau, j'étais un peu devenue la vedette. On s'imaginait le directeur de cette grande institution avec mon email placardé contre son mur, on voyait déjà notre prochain rendez-vous et les propos grivois que mon interlocuteur m'aurait tenus... Bref, j'étais dans le vent, celle qui avait écrit BITE au lieu de VITE à un big boss (oui il nous en faut peu pour nous amuser et pour devenir quelqu'un de hype, on est d'accord...).

Mais une stagiaire de 19 ans m'a volé la vedette. En fin de réunion, elle a conclu par un "on leur laissera le choix dans la date, c'est le plus simple". Bien évidemment, des sourires, des coups de coudes, des regards entendus se sont échangés immédiatement... Voyant notre réaction, Marina nous demande ce que l'on a. Un collègue lui dit : 
- Belle contrepèterie
- Une quoi? (merde elle ne connait pas!)

Bon là, on a tous essayé de lui expliquer et on a fini par lui sortir la définition de wikipedia. Elle est devenue rouge pivoine en comprenant ce qu'elle venait de nous asséner très naïvement...

Depuis on ne parle plus de que de ça et mon exploit (oui c'est bien comme cela qu'on peut le qualifier) est passé à la trappe... Le monde est cruel!

Bon, promis, la semaine prochaine j'essaie de faire un peu de fond (oui je sais mes notes ne ressemblent jamais à des articles du Monde, mais bon...). En effet, j'aurais pu vous parler de la primaire Hulot/Joly qui m'afflige ou bien encore le secret de polichinelle de Martine Aubry qui me sort littéralement par les trous de nez... Mais encore une fois j'ai préféré une anecdote futile (pour le Monde on repassera!)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • degré XVIII, V

    degré XVIII,

    Si tous peuvent vaquer à la prière publique, il faut avouer néanmoins qu'il en est à qui il serait plus utile de ne prier qu'avec un autre qui leur serait uni... Lire la suite

    Par  Moinillon
    JOURNAL INTIME
  • Le jardin perdu - V

    jardin perdu

    Croyant le perdreà nouveau, Eve s’affola :- Ne recule plus !Se ravisant, Adam l’attirabrusquement contre sa poitrine. Il la serra de plus en plus fort,caressa... Lire la suite

    Par  Ckankonvaou
    JOURNAL INTIME
  • degré XIX, V

    degré XIX,

    Un moine qui pratique les veilles ressemble à un pêcheur; car, dans le silence de la nuit, il observe sans être distrait, et comprend la portée et la valeur de... Lire la suite

    Par  Moinillon
    JOURNAL INTIME
  • degré XX, V

    degré

    Des pénitents qui, dans un temps, ont sincèrement pleuré leurs fautes, mais qui, dans un autre temps, par des motifs d'orgueil et d'impénitence, ont cessé de... Lire la suite

    Par  Moinillon
    JOURNAL INTIME
  • B&B Maquillage

    B&B Maquillage

    Salut tout le monde, Aujourd'hui, petite pause dans mes revues Eyeko pour consacrer un article au site B&B; maquillage, et vous faire profiter d'un bon... Lire la suite

    Par  Serenamente
    BEAUTÉ , CÔTÉ FEMMES, CULTURE
  • B comme Bambinou

    comme Bambinou

    Bien sûr... Depuis quelques temps dans ma colonne "Partenaires"... Je suis fière d'avoir ajouter le logo de cette marque toulousaine... Lire la suite

    Par  Virginieb
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • degré XXI, V

    degré XXI,

    Si le soleil répand ses rayons bienfaisants sur toutes les créatures, la vaine gloire verse son poison sur toutes les bonnes œuvres. Jeûné-je ? Lire la suite

    Par  Moinillon
    JOURNAL INTIME

A propos de l’auteur


Lisbeth_hugen 1363 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte