Magazine Afrique

Récompense: Eto’o illumine Etoiles d’Afrique

Publié le 24 juin 2011 par 237online @237online


Récompense: Eto’o illumine Etoiles d’Afrique Le footballeur camerounais est l'un des invités d'honneur de l'événement qui se tient à Paris du 11 au 13 juillet.
J-16 pour les Etoiles d'Afrique et de la diaspora. Le temps pour Nana Payong et sa jeune équipe, à Yaoundé et à Paris, d'affûter leurs armes.
Un pas de plus a encore été franchi mercredi dernier au « bar panoramique » du 11ème étage de l'hôtel Hilton de Yaoundé.
Samuel Eto'o Fils, goléador camerounais, officialisait ainsi son soutien et sa présence (malgré son calendrier chargé) à la première édition des Etoiles d'Afrique. Même les deux heures de retard du vol Camair-co que Samuel à emprunter, n'auront pas affecté la bonne humeur de l'entretien entre le triple ballon d'or africain et Nana Payong.

« Les Etoiles d'Afrique sont une occasion pour que les investisseurs étrangers viennent investir au Cameroun sans réfléchir, parce qu'il y a la paix dans notre pays », a affirmé Samuel Eto'o. Il encourage de ce fait la participation des entreprises camerounaises à cet événement, afin que « l'Afrique ne soit plus vue sous le seul prisme de la guerre et de la famine ». Les Etoiles d'Afrique empochent ainsi l'image de Samuel Eto'o, qu'il a fièrement accepté d'associer à l'événement.

Mais au-delà de la marque d'Eto'o, celles des entreprises également se bousculent déjà aux portes du Cnit de la Défense de Paris pour faire briller l'événement de leur savoir faire dès le 13 juillet prochain. Les dernières en date, l'agence des normes et de la qualité (Anor), les Brasseries du Cameroun, la Sic, Biopharma, Aes Sonel. Hier en fin de matinée, Camille Ekindi, directeur général du Crédit foncier, paraphait l'accord de participation de l'entreprise qu'il dirige. A paris, à en croire la teneur des conversations, les stands sont prêts. Ils varient entre 18 et 36 mètres carrés et n'attendent que preneurs.

Le volet réflexion, autre aspect de l'événement, n'est pas en reste. Au menu des échanges : « Liberté, responsabilité du journaliste, délits de presse et rôle des patrons de médias ». Sur le panel, on annonce des noms tels qu'Hervé Bouges, Mactar Sylla. On parlera aussi « d'afro-pessimisme, afro-réalisme » et de sports. À ce sujet, il sera question de la carrière des athlètes. Pour en parler, témoignages à l'appui, Marie Jo Perez, Stéphane Diagana, Joseph Antoine Bell, Samuel Eto'o.

Mise à jour le Vendredi, 24 Juin 2011 09:32


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


237online 2277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte