Magazine Culture

Caroline Fourest... de digressions en diversions

Par Sergeuleski
Fourest par ULESKI 3.jpg

La mâchoire serrée, les lèvres pincées, des yeux de laborantin (et de souris de laboratoire car les chercheurs finissent toujours par ressembler à leurs cobayes), le regard droit et déterminé qui annonce des procès d'intention sans nombre…

Une coupe de cheveux qui fait que rien ne dépasse car, rien ne doit dépasser, jamais ! Une tenue vestimentaire, celle de tout le monde, unisexe - chemise grande taille aux manches retroussées et jeans, dans la plus pure tradition des sorties du vendredi soir, à l’heure où il nous faut tous remplir un cadi chez Auchan (même les magasiniers de chez Leroy Merlin l’enchanteur sont mieux vêtus)…

Sans goût donc (plus généralement, d’aucuns diront : « sans appétence »), sèche… mais forte de ses études d’Histoire, de sociologie et de communication, Caroline Fourest n'a qu'une seule idée en tête : nous mettre tous à l’abri de trois fléaux imminents :

-   - Le catholicisme intégriste omniprésent dans les médias, à la propagande ravageuse, et aux effets sociétaux dévastateurs…

 - Un Front national (à 17% depuis trente ans ; cela n’aura échappé à personne !) … non pas variable d’ajustement de la vie politique française, tout comme le chômage pour l’économie… mais bien un FN sur le point de conquérir tous les postes clés de l’économie, des médias, et du pouvoir politique - Le Parlement, Matignon, l’Elysée, télés, journaux, radios, banques, multinationales. 

- et pour finir…

- Tariq Ramadan… de la religion du même nom ; un Tariq Ramadan entouré de ses troupes de choc, musulmans déchaînés, véritables bombes vivantes d’un feu de Dieu, par millions, à la tête d’un complot national aux ramifications internationales : la conquête de l’Europe par des arabes en bivouac à Poitier et dont les têtes pensantes ont élus domicile en Suisse dans l’attente de l’assaut final.

***

Passionaria de la lutte contre les extrêmes, surtout quand ils sont minoritaires – mais… ne le sont-ils pas toujours par définition ? -, le courage étant la qualité la moins bien répartie chez les êtres humains, Fourest prend pour cibles, non pas les causes mais les effets ; en d’autres termes… les petits poissons plutôt que les gros…

Rien de surprenant en la matière : les petits n’ont-ils pas pour unique fonction de nourrir les gros, seuls à même de vous aider à prospérer ?

En effet, avec eux, n’a-t-on pas la garantie d’une évolution, ou bien plutôt… d’une prolifération de carrières jusqu’aux confins de l’ubiquité, salaires mirobolants en appui, voyages voyages, partenaires très certainement bedonnant et gras (ou grasses, c’est selon) mais riches et influents - compensations qui en valent bien d’autres...

Car… manifestement, l’Histoire que Caroline Fourest a étudiée à l’EHESS, ainsi que la sociologie, appuyée par une solide méconnaissance du réel qui n’a de robuste que son ignorance des véritables causes et enjeux, lui ont enseigné que, dans les années à venir, le fascisme et l’intégrisme religieux seront bel et bien les deux périls en le demeure, fléaux qui nous menacent tous autant que nous sommes… et plus encore si nous ne sommes ni d’extrême droite ni musulman ni sympathisant…

Voyez où en sont les Grecs aujourd’hui ? Et demain… qui d’autres ?

« Les Grecs ? Quel rapport ?! – Ben… aucun justement ! »

La sociologie elle, aura permis à Fourest, de réaliser à quel point des pans entiers de notre société étaient sous l’emprise démoniaque – surtout dans les beaux quartiers -, de barbus racistes, anti-républicains, machistes et antisémites.

Et la communication - qu’elle a étudiée en Sorbonne… qu’il est urgent d’opposer à tous ceux qui contrôlent nos chambres à coucher, nos quartiers, nos villes, nos départements, nos régions, notre pays et notre continent la diffusion d’une information à la fois offensive et dissuasive.

Et devenez quoi ?

.................

Allez ! Faites un effort !

................

Caroline Fourest est... omniprésente dans les médias ?

Voilà ! C'est ça ! Vous voyez quand vous voulez !

Oui !  Caroline Fourest est bien omniprésente dans les médias ! Télés, radios, journaux… chroniqueuse au Monde, à France 24, à France Culture, à France Inter...

***

Approximative et sans scrupules, la dent dure, un peu comme ses adversaires tout désignés par elle… si tant est qu’elle soit intellectuellement et humainement capable d’identifier nos vrais ennemis : ceux qui préparent une organisation de l’existence liberticide et dégradante pour l’immense majorité...

Alliée objective de l’extrême droite (dans sa victimisation de tout ce qui ressemble de près ou de loin à un musulman)…

Imbécile ô combien utile, en larbin d’une stratégie de la diversion – on aura remarqué depuis une bonne trentaine d’années que les intellectuels de récré et les journalistes de bac à sable passent mais l’entreprise des médias de diversion demeure -, 

Fourest n’occupe-t-elle pas du temps de cerveau disponible à prendre pour cibles des catégories qui ne sont en aucun cas une menace pour la liberté, la justice sociale et notre cohésion nationale, et ce pour le plus grand bonheur de ceux qui n’ont qu’un seul programme : remettre en cause les trois piliers de notre république – la liberté, l’égalité et la fraternité…

N’en doutons pas un seul instant : avec Caroline Fourest, en nouvelle faussaire de l’intelligence et de la lucidité, on en prend pour trente ans !

Oui, pour trente ans ! Pour peu que l’on ait encore la folie et le courage d’allumer un poste de télé, une radio, ou bien, de lire un journal…

Car, dans les années à venir, ce sont bien les Fourest, Clark, Morandini et consorts, (après des Elkabbach et des Duhamel) véritables bras armés de toutes les stratégies de la diversion, véritables nains de l’existence et de l’engagement... individus sans colonne vertébrale autre que celle que peut leur offrir le confort du dos du fauteuil dans lequel ils posent chaque jour des fesses tièdes et maigrichonnes (à force de les serrer ?)…

Qui feront la leçon… toutes les leçons et qui rendront tous les verdicts…

Et c’est alors que tous ces acteurs viendront donner à la représentation du réel son dernier coup de grâce : libre ensuite au mensonge de régner sans entraves ; mensonge qui donne au pouvoir et à l’argent, toutes les clés de l'avenir mais… sans nous puisque cet avenir se passera de notre consentement...

Car, telle est la finalité de ce mensonge.
_______

Pour prolonger - cliquez Pascale Clark


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sergeuleski 6225 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines