Magazine Environnement

Intoxications alimentaires : neuf gestes simples pour les éviter

Publié le 24 juin 2011 par Bioaddict @bioaddict
Alors que lien épidémiologique avec la consommation de steaks hachés de boeuf surgelés de la marque "Steak Country" commercialisés dans les enseignes LIDL a été confirmé, l'Institut de Veille Sanitaire (InVs) rappelle 9 gestes simples pour éviter les intoxications alimentaires.

Depuis le 1er juin, 8 cas de syndrome hémolytique et urémique (SHU) sont survenus chez des enfants résidant dans la zone de distribution de lots de steaks hachés surgelés suspects. Sept d'entre eux résident dans le département du Nord, le dernier en Picardie. Ce sont 4 garçons et 4 filles, âgés de 20 mois à 8 ans. Les dates de début des premiers symptômes (diarrhée sanglante) des 8 enfants s'étalent entre le 6 et le 11 juin.
Ces cas intoxications sont liées à la consommation de steaks hachés. L'agent pathogène incriminé est une souche de STEC O157.

Le steak haché insuffisamment cuit est un aliment bien connu comme source de contamination par STEC. Cet aliment a été à l'origine de plusieurs épidémies dans le monde et d'une première épidémie en France en 2005, précise l'InVS qui ajoute que "cet épisode de cas groupés de SHU n'a aucun lien avec l'épidémie d'infections à E. coli due à des graines germées qui a touché l'Allemagne en mai et juin 2011."

Les bactéries responsables du syndrome hémolytique et urémique se trouvent dans les intestins de nombreux animaux (vaches, veaux, chèvres, moutons, daims, etc.). Elles sont éliminées par les selles qui peuvent alors contaminer l'environnement (eau, fumier, sol) et les aliments. Elles supportent bien le froid (survie de plusieurs jours dans un réfrigérateur), mais sont détruites par la cuisson.

Les sources de contamination

La contamination se produit de trois façons, précise l'InVs :

- par ingestion d'aliments contaminés consommés crus ou peu cuits : viande de boeuf (en particulier hachée), lait ou produits laitiers non pasteurisés, jus de pommes, légumes crus, ou en buvant de l'eau contaminée ;
- en portant ses mains souillées à la bouche, après avoir touché des animaux porteurs de la bactérie ou leur environnement contaminé ;
- par contact avec une personne malade qui excrète la bactérie dans ses selles (maladie des mains sales)

9 gestes simples pour prévenir la transmission des infections

La transmission de la maladie peut être prévenue par des règles d'hygiène simples rappelle l'InVs:

1) les viandes, et surtout la viande hachée de boeuf, doivent être bien cuites à coeur ;

2) les légumes, les fruits et les herbes aromatiques, en particulier ceux qui vont être consommés crus, doivent être soigneusement lavés ;

3) les aliments crus doivent être conservés séparément des aliments cuits ou prêts à être consommés ;

4) les restes alimentaires et les plats cuisinés doivent être suffisamment réchauffés et consommés rapidement ;

5) les ustensiles de cuisine (surtout lorsqu'ils ont été en contact préalablement avec de la viande crue) ainsi que le plan de travail doivent être soigneusement lavés ;

6) le lavage des mains doit être systématique avant de préparer à manger et en sortant des toilettes ;

7) en cas de gastro-entérite, il convient d'éviter de se baigner dans des lieux de baignades publiques et de préparer des repas ;

8) les enfants ne doivent pas boire d'eau non traitée (eau de puits, torrents, etc.), et éviter d'en avaler lors de baignades (lac, étang, etc.) ;

9) il faut éviter le contact des très jeunes enfants (moins de 5 ans) avec les vaches, veaux, moutons, chèvres, daims, etc., et leur environnement.

Stella Giani


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bioaddict 1610830 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog