Magazine Bien-être

Un jardin privatif urbain écolo en 5 points

Publié le 24 juin 2011 par Architecteco

L’impact écologique d’un jardin privatif urbain peut être très diffèrent selon les options d’aménagement que vous avez retenues. Cet article en 5 points va vous guider pour vous aider a créer un espace extérieur écologique.

Voici quelques astuces très simples pour aménager de façon plus écologique votre espace extérieur. Attention, cet article va vous donner des astuces d’aménagement paysager, et ne vous donnera pas des techniques de jardinage écolo.

1- Eviter l’imperméabilisation des sols

Trop souvent les terrasses extérieures sont « en dur » – un carrelage sur une dalle béton.  Le bois étant a la mode, beaucoup de gens ont recouvert ces terrasses de lames de bois. Cette solution impermebealise les sols, l’eau de ruissellement ne peut plus être naturellement absorbée et doit être recueillie par la canalisation urbaine. En revanche, si vous optez pour des plots qui supportent une terrasse bois légèrement surélevée pour être au même niveau que votre intérieur, la surface au sol ne sera pas imperméabilisée, permettra un traitement des eaux plus naturelle et contribuera à la biodiversité urbaine en accueillant quelques insectes.

2- Traiter les eaux de pluie

Exemple d'une zone de rétention des eaux de pluie

Exemple d'une zone de rétention des eaux de pluie

L’infiltration des eaux de pluie par le sol est le traitement le plus naturel dont l’impact écologique est le moindre. même dans un petit jardin de ville, vous pouvez créer une zone en creux de collecte et rétention des eaux de pluie qui vont par la suite s’infiltrer dans le sol. Pour les terrains modeste, il faudra séparer les eaux de toitures qui peuvent être collectée et les eaux de ruissellement du jardin.

3- Réutiliser les eaux de toiture

Collecter les eaux de pluie de toiture et les réutiliser pour l’arrosage est simple. C’est une solution économique et écologique. Vous pouvez également utiliser les eaux de toitures pour remplir la chasse d’eau, mais c’est une solution plus compliquée et coûteuse.

4- Choisir des essences locales

Choisissez des essences locales pour ainsi contribuer à la diversité et a l’équilibre naturel. Vos plantes pousseront mieux et les insectes vont mieux les apprécier.

5- Oser la haie bocagère libre

La haie bocagère- un mélange d'arbustes d’essences différentes

La haie bocagère- un mélange d'arbustes d’essences différentes

La haie bocagère est une haie libre qui n’est pas taillée. Souvent, il s’agit de mixer des arbustes a feuillage persistant et a feuillage caduc, de sortes différentes. Ainsi, vous obtenez une haie vive qui change avec les saisons.

&

More From mira

Blog Margeting Related Posts Plugin For mira
Ask mira To Recommend Your Posts

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Architecteco 757 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte