Magazine Culture

LES LARMES D'ARTAMON tome 3 de Sarah Ash

Par Phooka @Phooka_Book

Les Enfants de la Porte du Serpent
LES LARMES D'ARTAMON  tome 3 de Sarah Ash
Edition Bragelonne(mais existe aussi en poche chez LDP)535 pages (près de 800 pages en poche)22 euros (environ 8 euros en poche)
Présentation de l'éditeur:
Gavril Nagarian, Drakhaon d'Azhkendir, est mort. Il a péri dans le feu de la bataille. Du moins c'est ce qu'on croit. En vérité, il vit toujours et s'est vu confier une mission sacrée : secourir Magus, qui a été enlevé et qui détient les cinq rubis inestimables composant les fameuses Larmes d'Artamon. Car il est dit que quiconque possède les pierres a le pouvoir d'imposer sa volonté à l'empire de Nouvelle Rossiya. Mais cette épreuve a un prix terrible : le Drakhaoul, qui a détruit les aïeux de Gavril, regagne son emprise sur son âme...

L'avis de Phooka:
Sarah Ash fait définitivement partie de mes auteurs préférés en Fantasy. Voilà c'est dit !Elle a le don de rendre les situations complexes et les héros ambigus et attachants. Impossible de ne pas, à la fois aimer et détester ses personnages. Ils ont tous (ou presque) leur part d'ombre et de lumière. Même les plus sombres ne semblent être que des marionnettes du destin et on ne peut s'empêcher de les prendre parfois en pitié et de se dire qu'ils étaient juste au mauvais endroit au mauvais moment.On retrouve dans ce tome 3 tous les héros qu'on a suivi depuis le début de cette saga: Gavril, Eugène, Kiukiu et les autres.  Les relations entre eux s'approfondissent et se complexifient, jusqu'à former une sorte de réseau inextricable dans lequel chacun dépend des autres. Tous ensemble ils vont devoir faire face au terrible danger qui les guette  ... Et quand je dis tous, je pense à certains Drakhaousl aussi. Car c'est vraiment là que Sarah Ash excelle ! Non seulement ses personnages sont d'une incroyable complexité, mais en plus elle en rajoute un degré par les Drakhaouls qui ont eux aussi leur propre vision des choses et des évènements.
Quant à l'univers dans lequel tout ce petit peuple évolue, il fait montre une sophistication incroyable. On y retrouve bien sûr quelques racines. On sent qu'une partie se passe plutôt vers l'Asie, une autre plutôt vers le grand Nord, quant à la Francia on y retrouve bien notre pays. Mais ce ne sont que des réminiscences car tout y est différent et exotique.  Les relations entre les peuples sont tendues, les guerres éclatent, le pouvoir change de main, mais finalement ce n'est pas cela le plus important. Ce qui importe c'est tout ce qui se passe en arrière, les sombres combats que ce soit de la politique ou la menace des Drakhaouls. 
Et Sarah Ash arrive à nous embarquer dans ce monde d'un complexité étonnante (je me répète je le sais), et sans jamais perdre le lecteur. Elle a un don, je vous le dis. Un autre auteur m'aurait "larguée" en route, elle non ! Elle arrive à nous tenir en haleine constamment, à nous faire comprendre tous les dessous de l'histoire, toutes les intrigues, toutes les perceptions des (nombreux) personnages, sans jamais nous lasser, sans jamais nous ennuyer ou nous perdre. Elle est douée, c'est une évidence. Et au delà de ça, le récit est d'une richesse fabuleuse et les héros incroyablement attachants malgré tous leurs défauts. Il est très difficile de reposer le livre une fois commencé !
En résumé, cela donne une trilogie impressionnante et qui me restera longtemps en tête (sans oublier les préquelles que j'ai déjà lues et qui me semblent complètement indispensable pour combler les trous qui restent dans l'histoire).
A lire absolument!
Lecture commune réalisée avec Ptitetrolle et Ethernya (lien à venir)
Voir les chroniques de

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Les larmes rouges - Georgia Caldera

    larmes rouges Georgia Caldera

    Résumé: « Le temps n’est rien… Il est des histoires qui traversent les siècles… » Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans,... Lire la suite

    Par  Fangtasia
    CULTURE, LIVRES, MÉDIAS
  • ASH #1, Anguis Seductor Hominum

    Anguis Seductor Hominum

    Qui suis-je exactement ? Anguis Seductor Hominum... ASH... Même ce nom m'est étranger. Peut-on posséder le pouvoir de vie éternelle et se retrouver soudain si... Lire la suite

    Par  Irreguliere
    CULTURE, LIVRES
  • Yves Laplace, Les larmes d'Arshavin,

    Yves Laplace, larmes d'Arshavin,

    Il semble un peu paradoxal de lire aujourd’hui des textes publiés sur un blog à l’occasion de l’Euro 2008. Surtout si, comme moi, on n’est pas un amateur de... Lire la suite

    Par  Alain Bagnoud
    CULTURE, LIVRES
  • LE PRISONNIER DE LA TOUR DE FER de Sarah Ash

    PRISONNIER TOUR Sarah

    Les larmes d'Artamon tome 2Editions Le Livre de Poche (en grand format chez Bragelonne)729 pages7,50 eurosPrésentation de l'éditeur:Gavril Nagarian a repoussé l... Lire la suite

    Par  Phooka
    CULTURE, LIVRES
  • Thierry Murat – Les larmes de l’assassin

    Thierry Murat larmes l’assassin

    Face-à-face silencieux au fin fond du Chili ! Ce one-shot, librement inspiré du roman éponyme d’Anne-Laure Bondoux, emmène le lecteur dans un décor peu... Lire la suite

    Par  Yvantilleuil
    BD, CULTURE, LIVRES
  • Comme des larmes sous la pluie

    Comme larmes sous pluie

    La pluie efface-t-elle les blessures de la vie?Simon Bersic, auteur à succès, pourra-t-il connaître une nouvelle fois l'amour, après le décès de Méryl, l'Amour... Lire la suite

    Par  Apollinee
    CULTURE, LIVRES
  • Vallée de sueur, vallée de larmes

    Vallée sueur, vallée larmes

    Un jeune fermier, un navajo, une danseuse de revue et un joueur de poker fauché répondent à une annonce publiée en page nécrologique d'un journal et deviennent... Lire la suite

    Par  Clarabel
    CULTURE, LIVRES

A propos de l’auteur


Phooka 16646 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines