Magazine Culture

Des fleurs pour Algernon, Daniel Keyes

Par Soukee

9782290312957Des fleurs pour Algernon est le roman le plus connu de Daniel Keyes. Publié la première fois en 1959 sous forme de nouvelle, il s'est vu décerner le Prix Hugo de la meilleure nouvelle en 1960 puis le Prix Nebula du meilleur roman en 1966, lors de sa sortie en roman.

Charly Gordon est simple d'esprit. Rejeté par sa famille, il travaille dans une boulangerie. Le jour où des scientifiques décident de tester sur lui une expérience censée modifier son cerveau et le rendre intelligent, la vie de Charly bascule. Comme Algernon, la souris-test de l'expérience, Charly voit son quotidien se modifier à la lueur de son acuité nouvelle. Il prend conscience que sa vie n'a été rythmée que par les moqueries des personnes qui l'entourent et la condescendance de ceux qui ne s'abaissent pas à ces railleries. Plus le temps passe, plus l'intelligence de Charly se développe et l'écart avec son entourage se creuse. Chargé de consigner son ressenti par écrit, Charly tient scrupuleusement un journal de bord de l'expérience.

Ouvrir ce roman, c'est pénétrer dès la première page dans la tête du héros, Charly Gordon. Dès la première page, dès même le premier mot ("Conte randu N°1"), nous, lecteur, prenons place dans cette expérience scientifique de grande envergure du point de vue de ce personnage simple d'esprit.Daniel Keyes a eu l'excellente idée d'adopter la forme narrative du journal (Charly consigne par écrit ce qu'il ressent en regard de l'opération subie) ce qui permet de voir évoluer le personnage tant au niveau psychologique que dans son écriture. En effet, le premières pages du roman sont difficiles d'accès car écrite dans l'orthographe quasi phonétique du personnage. Cette brillante idée permet de suivre au fur et à mesure de la lecture les changements qui s'opèrent chez lui et déceler les étapes de cette transformation. Cette intimité avec le personnage est troublante, voire gênante, lorsque celui-ci prend conscience qu'il a constamment été rejeté voire raillé, et qu'il n'était pas capable de le percevoir. Si l'idée de bricoler un être humain à coup de scalpels n'est pas en soi originale - pensez au docteur Frankenstein et à sa créature composée d'organes récupérés - et si l'idée d'une intelligence infinie est un des fantasmes de l'humanité, Daniel Keyes appréhende néanmoins ces thèmes avec intelligence. Charly est un personnage très finement étudié, dont la psychologie évolutive est brillament esquissée. Mais l'aspect le plus audacieux dans ce roman réside, à mon sens, dans la forme narrative adoptée, celle du journal intime, qui permet de se glisser dans l'intériorité du personnage et subir, par l'intermédiaire de la lecture, l'expérience scientifique dont il est le cobaye.Un excellent roman qui m'a conquise et qui m'a permis de réfléchir sur la notion d'intelligence. Un classique à découvrir, sans hésitation !

 

Challenge La littérature fait son cinéma 3e catégorie
Des fleurs pour Algernon était une lecture commune avec Cynthia, Emma et Marion.Et comme ce roman a donné lieu à une adaptation cinématographique par Ralph Nelson en 1966 (mais dont je n'ai pas réussi à trouver la bande-annonce), voici ma cinquième participation au Challenge La littérature fait son cinéma de Will.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • La septieme vague - Daniel Glattauer

    septieme vague Daniel Glattauer

    Résumé: Leo Leike était à Boston en exil, le voici qui revient. Il y fuyait la romance épistolaire qui l'unissait en esprit avec Emmi. Elle reposait sur trois... Lire la suite

    Par  Maily7
    CULTURE, LIVRES
  • Citation - Daniel MENDELSOHN

    Citation Daniel MENDELSOHN

    "Distinguer l'œuvre, la vraie, celle qui agrandit la conscience de soi" - LeMonde.fr:Propos recueillis par Florence Noiville, du Monde (22 avril 2011). Lire la suite

    Par  Placebo
    CULTURE, LIVRES
  • La septième vague - Daniel GLATTAUER

    septième vague Daniel GLATTAUER

    14 mai 2011 "REP : ATTENTION, ADRESSE MAIL MODIFIEE, LE DESTINATAIRE NE PEUT PLUS REGARDER CETTE BOITE. LES NOUVEAUX MESSAGES SERONT AUTOMATIQUEMENT EFFACES. Lire la suite

    Par  Liliba
    CULTURE, LIVRES
  • Ben, Danse toujours - Daniel Shelton

    Ben, Danse toujours Daniel Shelton

    Qui dit été, dit léger. Par les fringues assurément, par la lecture, disent certains, alors pourquoi ne pas saisir ce prétexte de légèreté pour vous parler de... Lire la suite

    Par  Venise19
    CULTURE, LIVRES
  • Daniel Sada, L’Odyssée barbare

    Daniel Sada, L’Odyssée barbare

    Chaos étoiléÉric BonnargentMaurizio Cattelan, - 76 000 000.Vendredi dernier, Daniel Sada mourrait à l’âge de 58 ans quelques heures seulement après avoir reçu l... Lire la suite

    Par  Eric Bonnargent
    CULTURE, LIVRES
  • Daniel Robert Hunziker

    Daniel Robert Hunziker

    , Abhang, 2010 Daniel Robert Hunziker, Areal, 2006 Daniel Robert Hunziker, Klus, 2010 Représenter l'espace. Space representation. Lire la suite

    Par  Aadb
    BEAUX ARTS, CULTURE, EXPOS & MUSÉES
  • “Harry Brown” de Daniel Barber

    “Harry Brown” Daniel Barber

    Harry Brown, un retraité septuagénaire, vient de perdre son épouse. Il trouve un peu de réconfort auprès de son vieil ami Leonard, qu’il retrouve chaque jour... Lire la suite

    Par  Boustoune
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Soukee 654 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines