Magazine Cinéma

Holocaust 2000

Publié le 25 juin 2011 par Olivier Walmacq

holocauste_2000

genre: horreur, épouvante (interdit aux -12 ans)
année: 1977
durée: 1h45

l'histoire: Un riche homme d'affaire se rend sur un site où il décide de créer un réacteur nucléaire assez puissant pour alimenter en énergie électrique toute la planète. Sur le site, il découvre une grotte où sont inscrits d'étranges dessins.

La critique d'Alice In Oliver:

Il ne faut pas l'oublier: en dehors de L'Exorciste de William Friedkin, La Malédiction, réalisé par Richard Donner, a largement marqué les esprits.
A tel point que le film influencera de nombreux avatars, la plupart étant franchement sans intérêt. Holocaust 2000, réalisé par Albert de Martino en 1977, s'inspire largement du film de Richard Donner mais se révèle tout de même ambitieux.

Preuve en est avec sa star principale, Kirk Douglas, par ailleurs, très bon dans ce film d'épouvante. C'est d'ailleurs lui qui sauve ce long-métrage d'un ennui profond.
En vérité, Holocaust 2000 est loin d'être un mauvais film d'horreur. Le seul problème, c'est que le film est une copie honteuse de La Malédiction.
En soi, c'est presque un remake ou une sorte de séquelle.

A partir de là, le film est presque condamné par avance, la faute à une intrigue trop prévisible, et à un côté religieux des plus risibles.
En effet, Holocaust 2000 se permet quelques références bibliques. C'est une sorte de ré-interprétation de l'Apocalypse de Saint Jean.
Attention, SPOILERS ! Le fils d'un riche homme d'affaire n'est autre que la réincarnation de l'Antéchrist.
Pour mener à bien ses projets diaboliques, il doit donc éliminer son père, le but étant de faire réapparaître la Bête sur Terre.

Vous l'avez donc compris: Holocaust 2000 n'est qu'une pâle variation de la Malédiction, en sachant que le film ne lésine pas sur certains effets gores.
Comment ne pas évoquer cette séquence où un homme se fait décapiter par les hélices d'un hélicoptère ?
Holocaust 2000 joue donc sur les mêmes effets que le film de Richard Donner. Il s'agit d'un film vain, accumulant tous les poncifs du genre, et sans réelle surprise. Toutefois, ce n'est pas un mauvais film d'horreur non plus, sauvé de justesse par l'interprétation de Kirk Douglass.
Ma note ne sera donc pas trop sévère même si ce film souffre de nombreux défauts.

Note: 10/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines