Magazine Autres sports

Avec du recul : Évaluation des repêchages passés - AFC Nord

Publié le 27 juin 2011 par Sixverges
Avec du recul : Évaluation des repêchages passés - AFC NordLe football professionnel organisé est né en Ohio. Dès le début pour Cleveland et très tôt pour Cincinnati, ces villes ont été représentées dans le circuit (ironiquement par les Indians et les Reds respectivement!!). Les habitants de cet état considèrent ce sport un peu comme le leur et l’expression « Ohio Football » traduisait leur fierté…. jusque dans les années 80!!! Depuis, c’est la galère. Allons voir si les derniers repêchages dans l’AFC Nord leur donne une raison d’espérer!
Ravens de Baltimore :
2008 : Baltimore a frappé 2 grands coups offensifs avec ses premières sélections de 2008 en mettant la main sur le QB Joe Flacco (1ere ronde) et le RB Ray Rice (2e ronde). Si Flacco conserve ses détracteurs (présent!!), il faut tout de même reconnaître qu’il a mené les siens à 3 participations consécutives aux séries et que c’est un bon « game manager », dont le ratio TD-Int en carrière (60-34) est très potable. Mais au sein d’une équipe à maturité, il devra hausser son jeu d’un cran dans les moments importants pour se hisser parmi l’élite. De son côté, Rice y est déjà. Sa campagne 2010 fut productive, mais elle est éclipsée par une saison 2009 où il a accumulé plus de 2000 verges totales et 8 TD, ce qui lui a valu une invitation au Pro Bowl. On n’oublie pas non plus sa course sur le premier jeu du match éliminatoire contre les Pats. Le reste de l’encan a produit des réservistes tels que Oniel Cousins (3e ronde – LT), Tom Zbikowski (3e ronde – S), Tavares Gooden (3e ronde – LB) et Haruki Nakamura (6e ronde –S). Du lot, on félicite Zbikowski qui a trouvé une façon originale de s’occuper durant le lock-out.
2009 : Il semble que le flair réputé du DG Ozzie Newsome était sorti prendre une bière lors du repêchage 2009. Son premier choix, le LT Michael Oher fut très bon du côté droit comme recrue, mais la vedette de cinéma a eu plus de difficulté cette année à protéger le « Blind Side » (s’cusez, elle était facile!) de Joe Flacco en 2010. N’ayant pas d’autres options, les Ravens espèrent qu’Oher progressera dans ce même rôle en 2011. Le reste de l’encan ne passera pas à l’histoire, le 3e choix Ladarius Webb (CB) étant le plus connu. Il a eu sa chance de s’imposer comme partant l’an passé, mais ce fut un échec, et c’est contre lui que Ben Roethlisberger a attaqué en fin de match éliminatoire pour briser l’égalité. Dannell Elerbe (LB) s’est amené comme agent libre non repêché pour se tailler un poste comme réserviste, ce qui est mieux que les 4 autres choix des mauves à cette occasion.
2010 : Lorsque les évaluations sont sorties immédiatement après l’encan 2010, les Ravens arrivaient en haut dans la liste, ayant mis la main sur 2 talents de 1ere ronde (Sergio Kindle – LB et Terrence Cody – DT) en 2e ronde. Un an plus tard, le portrait est moins rose. Kindle s’est fracturé le crâne dans un nébuleux accident et sa carrière est compromise. Quant à Cody, il s’est présenté trop gras au camp (quand même difficile quand on s’attend à ce que tu pèses 350 livres!!) et n’a disputé qu’en moyenne 10 snaps par match. N’empêche que l’état major des Ratbirds lui prédit encore un futur brillant. On ne sait pas si le vétéran Todd Heap s’est senti menacé par la sélection de 2 TE (Ed Dickson -3e tour, Dennis Pitta – 4e tour), mais il a connu sa meilleure saison depuis 2006. Les recrues à cette position se sont donc contentés de miettes, tout comme les choix subséquents des mauves.
En résumé : Pour l’instant, seul le repêchage 2008 justifie la réputation du DG Ozzie Newsome, considéré comme un des meilleurs de la NFL dans cet exercice.
Bengals de Cincinnati :
2008 : Appelons ça le repêchage des opportunités manquées. Le premier choix, Keith Rivers (LB) est partant, a connu un début de carrière spectaculaire, mais n’a jamais plus été le même après ce bloc de jaune de Hines Ward. Puis surtout, le gars que les Patriots ont pris immédiatement après est le LB Jared Mayo, Pro Bowler et détenteur du plus grand nombre de plaqués du football l’an dernier. Le scénario s’est répété au second tour alors que le WR Jerome Simpson a finalement débloqué en fin de saison 2010 et devrait voir beaucoup de terrain avec le départ prévu de Chad Ocho Cinco. Sauf que 2 rangs plus tard, un certain DeSean Jackson était repêché par les Eagles. Ah, si on pouvait réécrire l’histoire! Les 2 choix de 3e ronde (Anthony Collins – LT et Andre Caldwell – WR) ainsi que celui de 4e ronde Pat Sims (DT) sont des réservistes de qualité.
2009 : Un gros, gros bust. 350 livres de bust. C’est ça Andre Smith, le 6e choix global du repêchage 2009 qui devait être le LT du futur à Cincinnati, mais qui se maintient de peine et de misère comme réserviste du côté droit. Problèmes de poids, blessures, grèves, Smith a déjà beaucoup usé la patience de Marvin Lewis. La 2e ronde fut plus heureuse avec le venue du LB Ray Maualuga. Il devrait retrouver sa position universitaire de Middle Linebacker, ce qui pourrait l’aider à retrouver l’assurance qu’il affichait comme recrue. Michael Johnson (LB – 3e ronde) et Kevin Huber (punter – 5e ronde) sont partants, mais ordinaires tandis que 2 belles prises en 6e ronde (Bernard Scott - RB et Morgan Trent – CB) font du bon travail comme substituts.
2010 : L’imposant TE Jermaine Gresham (1ere ronde) en est un autre qui devrait bénéficier des départs de Terrel Owens et Chad Ocho Cinco. Gresham a capté un respectable total de 52 ballons comme recrue, mais principalement dans des situations de courts gains, lui qui était pourtant une menace pour le long jeu au collège. Tout le « Bengladom » s’excite sur le potentiel du choix de 2e ronde, Carlos Dunlap (DE). Ce sack, réalisé contre Peyton Manning à la semaine 10 fut le premier de sa carrière, mais il en a enfilé 9 autres dans les parties subséquentes, laissant entrevoir tout son potentiel. Autre belle prise en 3e ronde alors que le WR Jordan Shipley s’est établi comme un Wes Welker des pauvres amassant 600 verges à l’intérieur des traits comme recrue, une production qui ne peut que s’améliorer dans une attaque de type West Coast. Finalement, le DT Geno Atkins (4e ronde) ne sera jamais partant, car il est trop petit (290 lbs!!!) pour arrêter la course, mais en situation de passe, il est un rapide pass rusher difficile à contenir.
En résumé : Cincinnati n’est pas aussi mauvais que sa réputation ne le laisse présager au repêchage, mais malgré un bel effort en 2010, ils sont loin du peloton de tête également.
Browns de Cleveland :
2008 : Lorsque tu commences ton travail en 4e ronde, ça se peut qu’il te manque quelques bons éléments à la fin. C’est ce qui est arrivé aux Bruns qui, en plus, ne se sont pas aidés en faisant de Beau Bell (LB) leur première prise en 4e ronde. Beau Bell!!! Je ne sais pas s’il sait à quel point son nom est amusant en français, mais pour pouvoir le prononcer, il faudrait maintenant suivre les activités de l’équipe d’Omaha dans la UFL. En fait, le seul survivant à Cleveland est le DE Athyba Rubin (6e ronde), un partant qui serait réserviste pour n’importe quelle autre équipe.
2009 : En 2009, Cleveland parlait en première ronde et ils ne se sont pas trompés, en sélectionnant le centre Alex Mack. Ce dernier appartient déjà à l’élite de sa position et fut nominé pour le Pro Bowl 2010. Il y a d’ailleurs inscrit un TD, dans une séquence qui nous rappelle à quel point ce match est pathétique. Brian Robiskie et Mohamed Massaquoi, 2 WR, furent sélectionnés au 2e tour, mais soit par leur incompétence ou par manque de bras de qualité pour leur lancer la balle, ils n’ont pas fait grand-chose jusqu’à maintenant. Massaquoi a démontré un certain potentiel, mais il est plus connu comme victime de ce coup à la tête de James Harrison (qui a débuté toute la saga des commotions), que pour ses accomplissements sur le gridiron. Rien à signaler pour le reste de la cuvée si ce n’est du LB Kaluka Maiava (4e ronde) auteur d’une saison recrue prometteuse, mais qui tarde à se remettre d’une grave blessure au genou subie dès la 2e rencontre de 2010.
2010 : Si les Browns redeviennent bons un jour, ce repêchage pourrait être vu comme le point tournant. Tant le premier choix Joe Haden (CB) que le 2e choix T.J. Ward (safety) y sont allés de contributions importantes dans la tertiaire brune. Haden fut nommée recrue défensive du mois de novembre alors que Ward a débuté tous les matchs récoltant 123 plaqués au passage. L’autre choix au 2e tour fut le RB Montario Hardesty mis K.O. par une blessure en 2010, mais que les Browns voient en duo avec Peyton Hillis dans un champ-arrière de première ordre en 2011. La 3e ronde a amenée avec elle le garde Shawn Lauvao qui a disputé quelques matchs comme partant, mais surtout le QB Colt McCoy qui semble avoir convaincu tout le monde sauf son patron Mike Holmgren de son potentiel. McCoy démontre du leadership en organisant les activités d’équipes durant le lock-out, mais Holmgren a donné de nombreux signes comme quoi il n’est pas à l’aise avec son jeune QB derrière le centre. Un dossier à suivre.
En résumé : Les repêchages s’améliorent constamment depuis 2008, mais il reste encore beaucoup de travail à faire pour que cette équipe soit compétitive.
Steelers de Pittsburgh :
2008 : Rien à redire sur le premier choix de l’équipe, le RB Rashard Mendenhall se tire fort bien d’affaires. Il faut particulièrement impressionnant en l’absence de Ben Roethlisberger l’an dernier alors qu’il a maintenu une moyenne supérieure à 100 verges par matchs avec 4 TD. En tout, il a terminé l’année avec 1273 verges et 13 TD. C’est nettement moins glorieux par la suite, les choix de 2e ronde (Limas Sweed – WR) et 3e ronde (Bruce Davis – DE) sont des flops qui ne seront plus à Pittsburgh en 2011. En fait, avec ses 50 plaqués en carrière, c’est probablement le Safety Ryan Mundy (6e tour) qui est la 2e meilleure trouvaille. Ouin.
2009 : Il y a 2 façons d’analyser le repêchage 2009 des Steelers. Négativement, on dira qu’ils ont manqué souvent leur coup, 7 de leurs 9 choix étant, soit partis, soit très loin dans le depth chart. Ceci inclus 2 CB (Keenan Lewis – 3e ronde, Joe Burnett – 5e ronde) et 2 joueurs de ligne offensive (Kraig Urbik – 3e tour, A.Q. Shipley – 7e tour), soit des positions vulnérables dans la ville de l’acier. Positivement, on dira que les 2 sélections qui ont fait mouche sont excellentes, soit le DE Ziggy Hood (1er tour) et le WR Mike Wallace (3e tour). Wallace est un marchand de vitesse, spécialiste du long jeu avec une moyenne de 21 verges par attrapée en 2010. Avec ses 1257 verges et 10 touchés, il a délogé le légendaire Hines Ward comme WR # 1 à Pittsburgh. Quant à Hood, il a profité de la blessure d’Aaron Smith pour s’imposer en défensive. L’équipe a même été meilleure statistiquement contre la course avec lui dans l’alignement plutôt que le vétéran Smith, pourtant un « run-stopper » reconnu.
2010 : Les noirs et jaunes ont frappé le gros lot en première ronde avec le centre Maukrice Pouncey. La recrue est rapidement devenue le meilleur joueur de ligne offensive de son équipe et s’est méritée une invitation au Pro Bowl. Les Steelers ont aussi continué d’ajouter de la vitesse en offensive avec les WR Emmanuel Sanders (3e ronde) et Antonio Brown (6e ronde). Même si Sanders a vu plus d’action, tant comme 3e WR que comme spécialiste des retours de bottés en saison, c’est Brown qui s’est illustré en séries réussissant l’attrapé qui a éliminé les Ravens. Comme c’est la coutume à Pittsburgh, les recrues défensives ont toutefois été bien tranquilles, confinées à un rôle sur les unités spéciales pour la plupart. Le LB Stevenson Sylvester (5e ronde) est celui qui a dégagé la meilleure impression.
En résumé : Évaluation à 2 volets pour Pitt. Ils font d’excellents choix qui réalisent des grandes contributions en attaque, mais semblent incapables de renouveler leur défensive dominante, mais vieillissante.
Avec du recul :
Les meilleurs : Les Steelers
Les pires : Les Bengals
-Article écrit par JR-

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines