Magazine

Ben l'Oncle Soul en ouverture du Festival de Jazz de Montréal

Publié le 27 juin 2011 par Andersonmother
Ben l'Oncle Soul en ouverture du Festival de Jazz de Montréal
ÉNORME, enivrant, excitant, palpitant, dansant, joyeux, drôle, amusant, surprenant... Peace, love and Soul. C'était Ben l'Oncle Soul. Ce mec est tout simplement génial, comme l'ensemble des musiciens, choristes/danseurs. Ils ont effectué hier sur la grande scène TD, l'ouverture du Festival de Jazz de Montréal qui prends place au coeur de la ville jusqu'au 4 juillet. J'étais de nouveau partie dans l'aventure avec ma coloc Natasha, ainsi que cette fois son cousin et un ami à elle (qui a enchaîné ensuite avec le concert de Prince à 23h).
Ben l'Oncle Soul en ouverture du Festival de Jazz de MontréalCliquez sur le montage de photos pour les regarder de plus près.
Ce show m'a encore donné matière à remplir ma chaîne YouTube, après celles du concert de Alfa Rococo la veille, mais aussi d'éprouver les (faibles) capacités de mon appareil photos.
Première chanson : "Soulman".

"Elle me dit"

"Seven Nation Army", la reprise de White Stripes plus vivante et enivrante que jamais.
Et pour clôturer cet immense show, de nouveau "Soulman".
Et comme si cela ne suffisait pas, ce monsieur adore prendre des bains de foule. Il y en a toujours des petits malins qui profitent de l'occasion pour s'approcher de la scène. En tous les cas, nous avions très bien choisi notre position dans la foule. Peu importe votre proximité avec la scène, visez le centre et vous aurez la chance de toucher son dos plein de sueur comme moi. Je crois bien que je suis devenue une groupie durant ce concert. J'appréciais l'artiste avant cela, ce qui est loin d'être chose facile parce que je ne suis vraiment pas fan de la chanson française. Je préfère, et de loin, les productions anglo-saxonnes, quelles soient anglaises ou américaines. Mais là, je dois bien avouer que j'en suis tomber un peu amoureuse. Benjamin Duterde de son vrai nom est à croquer. Entre son look rétro-vintage, ses mimiques, sa voix superbe, son côté showman qui possède littéralement la scène et ce sourire visé aux lèvres du début à la fin du show : impossible de ne pas succomber. Ben I love you.

Et pour complètement combler son public (le plus patient) il prends le temps, après le concert, avec chacun des irréductibles en discutant et en s'intéressant à chacun. Et oui, il est aussi adorable dans la vie que sur scène. Son sourire communicatif toujours visé aux lèvres. Le temps n'a plus lieu d'être, on profite juste du moment présent et de l'échange. Je n'ai plus maintenant qu'à acheter le vinyl de son album pour le faire dédicacer la prochaine fois que je le verrais. Quand je lui ai dit qu'il fallait que je sois à Montréal pour le voir en live, il m'a répondu "Mais oui, c'est très bien, au contraire. Il faut voyager pour partir à la découverte.". Trop mignon. On le vois à la photo centrale ci-dessous, j'étais très contente d'être là. D'ailleurs je me suis empressé de poster cette photo sur mon Tumblr dédié à mon séjour montréalais et c'est devenue ma nouvelle photo de profil sur Facebook. Merci à Natasha pour cette photo et plusieurs autres, quand elle a laissé libre cours à sa créativité photographique avec Mr. Soul.
Ben l'Oncle Soul en ouverture du Festival de Jazz de Montréal

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Andersonmother 237 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte