Magazine Politique

Flics et armée suisses, NSA, HBGary et autres fréquentations douteuses

Publié le 27 juin 2011 par Kalvin Whiteoak

Flics et armée suisses, NSA, HBGary et autres fréquentations douteusesFréquentations plus que douteuses entre flics suisses, armée suisse, armasuisse et HBGary, ce « spécialiste » de la sécurité informatique qui vient de se faire pirater pour avoir un peu trop cherché à faire le jeu de la NSA, de la CIA ou d’autres agences de renseignements et surtout de désinformation.

Car non contente de fabriquer des programmes permettant à peu près n’importe quelle intrusion dans la vie privée que recèle un  disque dur (Reponder en est un exemple frappant), HBGary a participé à la création de fausses identités multiples sur des réseaux sociaux, à de la désinformation en règle concernant Assange.

Ainsi qu’à d’autres actions que la morale et la loi réprouvent, par exemple la fabrication maison de faux clics pour se faire payer de la publicité …

On ne s’étonne donc pas de voir les flics genevois qui se prennent pour des informaticiens du Forensic Dept.  (Agent Julien B., mail du 30 juillet 2010) correspondre en direct avec ces gangsters dont ils sont les clients, ou armasuisse (Denis H. mail du 5 février 2009) faire de même ou encore d’autres services ou agences pseudo-privées mais bossant pour le renseignement suisse comme Arina Electronic, petite firme cachée au fond des Grisons, et dont les liens avec HBGary sont aussi démontrés.

Drôle de monde sans foi ni loi et dont l’essence est justement de faire respecter cette dernière.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kalvin Whiteoak 365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines