Magazine Afrique

De nouveaux élus dans la section RDPC Vina Sud I

Publié le 27 juin 2011 par 237online @237online

Écrit par Cameroon Tribune   

Deux listes se disputaient les suffrages des électeurs, et c'est celle conduite par Ali Bachir qui s'est largement imposée Le vendredi 24 juin dernier, aura été une journée particulière pour les acteurs politiques du RDPC de la Vina Sud I. Ce jour là, en effet, le processus électoral lancé quelques jours plus tôt, et relatif à l'élection des nouveaux responsables dans les sections OFRDPC, OJRDPC et RDPC touchait à son terme. Dans les trois sites -lycée classique, cinéma l'Adamaoua, permanence du parti- retenus pour la circonstance, les militants sont restés mobilisés jusque tard dans la nuit. Ce fut sans conteste, une réussite. Signe de l'importance que revêtait l'événement, pour les uns et les autres. A quelques mois de l'élection présidentielle, c'est de bon augure pour le RDPC dans la Vina Sud I. 

Au lycée classique où se jouait l'élection de la section RDPC de la Vina Sud I, Louis Yinda, chef de la délégation du Comité central, a expliqué dans le détail aux candidats, aux militants, les modalités desdites élections à l'aune de la circulaire du Secrétaire général du comité central du RDPC. Deux listes se disputaient les suffrages des électeurs, et c'est celle conduite par Ali Bachir qui s'est largement imposée. Le tout dans la transparence et la discipline, à la grande satisfaction de tous. Dans la salle du cinéma l'Adamaoua, les urnes ont plébiscité la liste conduite par Aïssatou Aminatou qui prend désormais les rênes de la section OFRDPC de la Vina Sud I, tandis qu'à la permanence du parti, Aminou Yaya Dandjouma a été porté à la tête de la section OJRDPC de la Vina Sud I, à l'issue d'un scrutin supervisé par Jean Claude Mpacko.

Une section OJRDPC qui aura très vite du pain sur la planche, une dizaine de présidents de sous-sections réclamant "un peu plus de considération" de la part de leur hiérarchie. Cependant, tout est donc bien qui finit bien dans les sections de la Vina Sud I, où on aura cependant remarqué que malgré le souhait des émissaires du Comité central préconisant le consensus, il n'en a pas été question, les différents candidats préférant le verdict des urnes. Ces dernières ont donc parlé. Reste aux uns et aux autres, vainqueurs comme vaincus, à respecter les engagements pris pour une union sacrée afin que seul, le parti, soit le véritable vainqueur dans la Vina Sud I.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


237online 2277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte