Magazine

Médicaments : Sunshine Act à la Française ?

Publié le 27 juin 2011 par Lesmutuelle

Alors que de nombreuses décisions Gouvernementales en matière de santé ont été fortement critiquées au cours des derniers mois, il semblerait que la réforme du médicament soit globalement bien reçue par ses acteurs. En effet malgré quelques critiques légitimes, la Mutualité Française qui représente plus de 600 mutuelles santé a affiché une satisfaction réelle. Cette acceptation résulte certainement de l’accomplissement d’une consultation de chaque mutuelle santé. Or en tant qu’acteur fondamental de la protection sociale complémentaire, la consultation d’une mutuelle santé dans le cadre de l’engagement d’une réforme médicamenteuse est tout simplement cruciale. Par ailleurs au-delà de la satisfaction des mutuelles santé, il semblerait que les professionnels de santé aient accueilli cette réforme avec un intérêt sincère. A cet égard et contrairement aux réformes précédentes, il convient de souligner que les professionnels de santé ont été écoutés mais surtout entendus par les pouvoirs publics.

En outre au regard des récentes polémiques médicamenteuses qui se sont déroulées sur le territoire hexagonal, les Français étaient en quête de mesures rassurantes. Une enquête récente a effectivement démontré qu’ils avaient perdu confiance dans le système Français sur le médical et notamment médicamenteux. C’est pourquoi afin de faire face à cette situation, Xavier Bertrand a sélectionné l’option d’un Sunshine Act à la Française pour favoriser une forme absolue de transparence en la matière : « Publication, sous la responsabilité de chaque industriel, de toutes les conventions et rétributions passées entre les laboratoires, les médecins, les experts, les sociétés savantes, les associations de patients et les organes de presse spécialisés. Si ces obligations de déclaration ne sont pas respectées, mise en place de sanctions analogues à celles prévues par le code du commerce pour non respect des obligations relatives aux comptes des entreprises. » En conséquence au même titre que de nombreuses autres, cette évolution Législative va très clairement dans le bon sens dans la mesure où elle permet d’introduire davantage de transparence dans les rapports inhérents au secteur médical. En effet, la suspicion de collusion permanente entre les différents acteurs nuit terriblement à l’efficacité de l’action médicale des professionnels de santé.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lesmutuelle 16 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte