Magazine Finances

L'Etat dénigre solennellement 63 999 600 Français

Publié le 27 juin 2011 par Galuel
L'Etat vient d'annoncer que suite à la réflexion du Prince, 63 999 600 Français seront privés d'émission monétaire. Le prétexte étant qu'ils ont été jugés comme n'étant pas dans "l'excellence", et qu'ils n'ont aucun "projet d'investisement pour l''avenir". Ils seront donc exclus de la nouvelle "tranche de distribution de monnaie arbitraire et centralisée".
J'avais la vague idée que "l'excellence" était ce qui permettait de se distinguer toutes choses étant égales par ailleurs. Or là il s'agit de s'arroger des avantages en s'auto-définissant "excellent". Puisque celui qui est avantagé a forcément plus d'atouts que celui qui ne l'est pas, comment peut-il démontrer de façon indéniable qu'il est "excellent" ? Il semble bien que c'est impossible.
Cette annonce parfaitement compatible avec une définition de la monnaie niant les libertés économiques individuelles, est un des phénomènes types de l'arbitraire dans l'imposition par la force de ce qui est ou sera "valeur" ou pas. Un principe que dénonce la Théorie Relative de la Monnaie.
Cet Etat par ailleurs "en faillite" selon François Fillon, non seulement a trouvé des milliards d'euros pour maintenir en vie un système financier lui même émetteur arbitraire de monnaie depuis 40 ans, mais trouve en sus le moyen d'émettre 12 milliards d'euros distribués aux gentils toutous à leur mai-maître qui accourrent en remuant la queue pour avoir droit à leur ration de fausse monnaie, au détriment et en dénigrant 64 999 600 Français.

Entendons nous bien. Quand un huissier vient vous réclamer le gage de vos dettes  et trouve de l'argent posé sur la table, vous n'avez pas l'opportunité de dire "cet argent là est là moi, et ne peut être pris pour rembourser les dettes". Mais c'est ce qu'assènent les prêtres de ce dogme monétaire là, "l'argent est là et peut être investi parce que c'est celui qui aurait été payé sur les intérêts du prêt consenti à l'Etat aux Banques". Et en allant au bout, l'argument non seulement crée une distorsion de traitement devant l'huissier, mais tente aussi de nier la création de monnaie (l'argent est ici parce qu'il vient de là), et donc la masse monétaire ne devrait pas croître. Mais si elle croît c'est pour de bonnes raisons, et alors l'argument précédent ne tient plus etc...
L'avantage de tout système formel paradoxal (incohérent) tel que ce système monétaire là, c'est qu'on peut affirmer "A" ou "non-A" au gré des humeurs, étant donné qu'on peut prouver tout et son contraire au moment souhaité et à propos de tout sujet. Et en attendant bien évidemment la masse monétaire monte, mais c'est du bon tabac et vous n'en aurez pas.
L'Etat dénigre solennellement 63 999 600 FrançaisPinnochio sur un timbre Allemand (Wikimedia)
Voilà qui est la plus pure expression de ce qu'est une monnaie faussement appelée "commune". Son mode d'émission défini de façon non démocratique et à partir d'axiomes contradictoires, permet une distribution monétaire parfaitement arbitraire au profit des uns, et au détriment des autres. Le système monétaire qui permet cela n'est absolument pas compatible ni avec la démocratie, ni avec les droits de l'homme.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Le conservatisme français

    conservatisme français

    Liberté et justice pour tousDeux votes à l’Assemblée ces dernières semaines ont dû rappeler à tous les libéraux comme moi à quel point la France est un pays... Lire la suite

    Par  Copeau
    MÉDIAS, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Etat et développement politique

    Etat développement politique

    En lisant l'interview du général Valotto (le CEMA italien), dans le dernier DSI, je tombe sur ce passage : "selon le dernier classement de Foreign policy , il... Lire la suite

    Par  Egea
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Français Edipresse

    Français Edipresse

    Le groupe de presse teutonisé a beau donner ces temps des cours de vidéo à ses journalistes papier, même quinquagénaires avancés. Lire la suite

    Par  Kalvin Whiteoak
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • L’État français est immoral !

    L’État français immoral

    Tu ne fumeras point, tu ne boiras point de soda, tu ne loueras point ta chambre de bonne à des prix exorbitants… auquel cas, dans la taxe et l’impôt tes... Lire la suite

    Par  Copeau
    MÉDIAS, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Etat représentatif ou état démocratique ?

    Les citoyens qui désignent des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes la loi ; donc ils n’ont pas de volonté particulière à imposer. Lire la suite

    Par  Alaindependant
    CULTURE, HUMEUR, LIVRES, POLITIQUE, SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ, SPIRITUALITÉ
  • L’investissement français en panne

    L’investissement français panne

    On ne sortira de la crise que grâce à de véritables entrepreneurs, qui anticipent les besoins futurs de l’économie en investissant là où ils le jugent utile. Lire la suite

    Par  Copeau
    MÉDIAS, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Le messianisme français

    messianisme français

    L’un est né en 1917, l’autre en 1921 : Stéphane Hessel et Edgar Morin dominent, ces jours-ci, le débat intellectuel français. Hessel, dans un opuscule de vingt... Lire la suite

    Par  Copeau
    CULTURE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Galuel 1946 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte