Magazine Afrique

Le marché des assurances au Maghreb : Perspectives (suite)

Publié le 27 juin 2011 par Damienamselem

Lire le début de l'article

Le marché des assurances au Maghreb : Perspectives (suite)

Toujours d’après l’agence, les nouveaux canaux de distribution de l'assurance, conjugués à la libéralisation des marchés et à des économies en croissance (encore faut-il que celle-ci soit au rendez-vous me direz-vous) pourrait générer d’importants « sauts quantitatifs » en ce qui concerne la demande pour les produits en assurance vie et en assurance complémentaire santé dans le Maghreb. Dans cette perspective, d'après Fareed Lutfi, (secrétaire général de la “Coordination Commission for Gulf Insurance and Reinsurance Companies.) ; l'instabilité politique, en plus de représenter un défi pour les assureurs, pourrait aussi être la clé de pas mal d’opportunités, sachant que l'Afrique du nord a toujours été considéré comme un marché relativement fermé, pour ce qui est de l’assurance.

Une instabilité politique, préoccupante surtout pour le court terme

La transition politique à l’œuvre en Tunisie, et ses effets immédiats sur l’économie, mettent la croissance du marché domestique de l’assurance en suspend. Ainsi l’incertitude à propos de la politique du nouveau gouvernement pourrait avoir des conséquences sur les tarifs de l’assurance ainsi que sur les couvertures, donc moins de marge de manœuvre à la clé pour les assureurs. Même si personne ne remet en cause les perspectives de croissance de la Tunisie, à plus longue échéance… Le marché Tunisien de l’assurance représentait 730 millions de dollars pour l’année 2009, avec un taux de croissance de 6,4% en 2009 ( 9,6% en 2008). Pour L’Egypte aussi les perspectives sont bonnes à long terme, en particulier, la grande incertitude pour ce qui est des retraites pourrait représenter de bonnes opportunités pour les assureurs qui sauront et pourront inventer les produits ad hoc, mais rien dans l’immédiat… Autre motif d'espérer pour les assureurs, d'après les habitants de la région deviennent de plus en plus critiques sur l’efficacité de leur système de sécurité sociale, ce qui pourrait en tout logique aussi avoir des conséquences importantes sur le développement des assurances santé. Ainsi pour prendre l’exemple du Maroc, second marché en termes de taille de l’Afrique derrière l’Afrique du Sud, la proportion de personnes couvertes par des polices d’assurance ne serait que de 3%, c’est dire les perspectives d’avenir… Avec une prime moyenne par individu à 58$ en 2009 (respectivement 1,9% et 70$ pour la Tunisie et 0,7% et 23,35$ pour l’Algérie)…

Source :

http://www.nytimes.com/2011/04/14/world/middleeast/14iht-M14B-MAGHREB-INSURE.html d'après une vidéo et des documents annexes disponibles seulement sur abonnement sur le site Standards & Poor's: http://video.standardandpoors.com/?video=HrWPr76cZDqEFC2GGYL3SWxx9n#

 Ailleurs aussi :

Lire cet excellent article sur les soins de santé primaires en Arabie Saoudite sur le blog de Vincent Fromentin.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Damienamselem 53 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines