Magazine Voyages

Trois choses à vous dire sur le Cameroun !

Publié le 27 juin 2011 par Zoover @Zoover_France

camerounPour la première semaine des « Zoover Insiders », nous avons décidé de vous emmener en Afrique centrale, plus précisément au Cameroun, véritable eldorado touristique, une diversité de paysages et de culture assez incroyable qui donne envie qu’on s’y intéresse de plus près. Notre expatrié français s’appelle Manuel et vit à Yaoundé depuis Septembre 2010. Nous allons le laisser se présenter et nous en dire un peu plus sur son pays d’accueil :

Pourriez-vous vous présenter en quelques mots?

Trois choses à vous dire sur le Cameroun !
Manuel, 34 ans, professeur de Technologie (en fait Construction mécanique dans la vraie vie), issu de la campagne profonde du Beaujolais mais qui aime découvrir le monde. Malheureusement, après une première expérience d’expatriation comme CSN en 2000 au Niger, je me suis aperçu que je n’étais plus capable de découvrir les merveilles du monde qui nous entourent en simple voyageur. Ce que j’aime, c’est m’installer dans un pays, de découvrir les clés pour comprendre (un peu) la vie sur place et voyager, toujours dans l’objectif de mieux découvrir le pays qui m’accueille.

Pour quelle(s) raison(s) avez-vous choisi de vous installer au Cameroun?

En bossant dans les lycées français du monde, on ne choisit pas vraiment. D’abord, je ne suis pas « expatrié » dans le sens de mon contrat de travail : il y a 3 catégories, les expatriés, très bien rémunérés mais pouvant rester au maximum 6 ans dans le pays, les résidents comme moi, qui touchent leur salaire France et une légère prime appelée ISVL mais qui peuvent rester indéfiniment et les contrats locaux, employés selon le droit du travail du pays d’accueil. Donc quand paraissent les postes libres pour la rentrée suivante, nous postulons et attendons patiemment de savoir qui nous choisit et où.  Pour ma part, à la rentrée 2010, on m’a proposé Libreville ou Yaoundé (en technologie, seuls 8 postes étaient libres dans le monde entier). Et comme je suis fan de foot, j’ai dis banco pour le Cameroun. Malheureusement, il faut que je me fasse à l’idée que mon aventure au Cameroun semble coïncider avec la pire période pour les Lions Indomptables !

Avez-vous prévu de revenir dans l’hexagone?

Oui, je suis professeur, fonctionnaire français, et j’ai donc été formé pour enseigner en France ! Je me sens donc dans l’obligation de rentrer un jour ou l’autre, ou de changer de métier ! Et puis j’en suis à mon quatrième pays (Niger, Haïti, Norvège et Cameroun), et si s’expatrier a des côtés géniaux, c’est aussi usant de répéter les phases installation, découverte et départ !

Quel(s) obstacle(s) / difficulté(s) avez-vous rencontré lors de votre arrivée au Cameroun?

Village des Monts Alantika

Village des Monts Alantika

Nous ne sommes pas du tout pris en charge : c’est une expatriation totale, de la demande de visa (de tourisme au départ) à l’installation en passant par le billet d’avion et les démarches administratives. Je dirais donc que les principales difficultés se rencontrent lors de ces dernières: il faut du temps, de la patience, de bons contacts …. et de la chance. Exemple: pour la carte de séjour, il faut d’abord faire un certificat de domicile (une demi-journée) à un endroit, un extrait de casier judiciaire camerounais (même si vous n’êtes là que depuis 10 jours) à un autre endroit, puis se rendre au Ministère de l’Emi-Immigration…, photos, empreintes, attente et 3 mois plus tard vous l’avez! Et cela se répète pour la carte de contribuable, le permis de conduire, l’officialisation du contrat de bail, les papiers du véhicule et j’en passe! C’est donc lourd et quasi incompréhensible, pour les premiers jours, cela fait beaucoup!

Qu’est ce qui vous a le plus marqué lorsque vous êtes arrivé là-bas?

La richesse du pays: par rapport à mes expériences précédentes en pays en développement (Niger et Haïti), le Cameroun est pour moi un pays riche, même si la misère reste bien présente….

Les camerounais sont-ils, d’une manière générale, accueillants?

C’est une question difficile : pour moi beaucoup moins que bien d’autres peuples. Mais je n’ai pas encore toutes les clés pour comprendre le pourquoi du comment. Je trouve juste qu’il y a beaucoup de tension dans la rue, dans les regards et sur les visages. Et puis évidemment, on rencontre toujours des gens sympas, intéressants, drôles, curieux…

Marchandes au Cameroun

Marchandes au Cameroun

Le Cameroun est-il un pays dangereux ? Quelles recommandations pourriez-vous donner aux futurs voyageurs insouciants?

Le Cameroun n’est pas, pour moi un pays dangereux. Bien sûr, on peut se faire agresser, comme partout dans le monde! Donc, on applique les règles qui semblent universelles: la découverte d’un nouveau quartier populaire à 4h du matin est à proscrire, une bijouterie autour du cou quand on va faire son marché aussi! Pour moi, le plus gros danger, ici, reste les déplacements routiers.

Avez-vous une spécialité culinaire typiquement camerounaise à nous faire partager ?

Pas spécialement, mais le régal ici, c’est de s’arrêter dans n’importe quelle gargote, choisir son poisson frais, se le faire braiser et accompagner de frites de plantain!

La capitale de Yaoundé est implantée sur un réseau de collines et laissent une place importante à la végétation. Avez-vous des itinéraires favoris pour visiter les hauteurs et avoir des points de vue intéressants sur la ville?

Bon, il y a le classique Mont Fébé, point de vue dominant la ville, mais dernièrement la zone a été déclarée dangereuse suite à des viols de ressortissantes européennes. Sinon, j’ai un faible pour la randonnée sur le Mont Eloumden, un petit plus éloigné, mais qui donne aussi une belle vue sur la ville (enfin je crois, vu que je l’ai réalisée en pleine saison d’Harmattan, et la vue n’était pas dégagée!)


Quels sont les gestes de bonne conduite à adopter au Cameroun afin d’éviter l’incident diplomatique ?

Pas grand chose: être polis et respectueux, ne pas arriver en terrain conquis! Mais je ne pense pas que ce soit propre seulement au Cameroun! Sinon, savoir écouter les avis contradictoires, aussi bien concernant Samuel Eto’o que Paul Biya!

Racontez-moi votre meilleur et votre pire souvenir ?

Mon temps au Cameroun est réduit pour l’instant, je n’ai pas vraiment d’anecdotes de ce genre! Disons que l’ascension du Mont Cameroun reste un superbe défi, et qu’être en panne sur le bord de la route un moment pénible!

Mont Cameroun

Le Mont Cameroun : la savane et les cendres

Depuis que vous habitez au Cameroun. Je suppose que vous avez eu l’opportunité de découvrir le pays. Quel lieu vous a particulièrement conquis ?

C’est un pays magnifique, pour ça, pas de soucis: mes premières visites furent pour Kribi et ses plages, puis Limbé et les siennes, le Mont Cameroun, l’ouest et ses chefferies en voyage scolaire, et Ngaoundéré et les Monts Alantika, formant la frontière avec le Nigéria, un lieu figé dans le temps! Mais je compte bien mettre à profit les 2 années de contrat minimum qui me restent pour visiter pleins d’autres lieux, réputés ou non!

Si vous deviez décrire le Cameroun en trois mots, quels seraient-ils ?

Du potentiel (touristique, économique, culturel,…), de la diversité (paysages, cultures,…) et du football (désolé ce n’est pas qu’un mythe, ça joue partout, ça en discute tout le temps!!)

Plages de Grand Batanga (après Kribi)

>- Accès direct au blog de Manuel : Yaoundé, 3 choses à vous dire -<

Envie d’en savoir plus ? N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires, remarques ou questions sur l’interview ou la destination sur notre blog, Fan Page Facebook ou directement sur notre site Zoover.fr.

Retrouvons-nous lundi prochain à la rencontre d’un autre expatrié. Dès mercredi prochain, participez au jeu de la photo-mystère : trouver quel pays ou quelle ville se cache derrière la photo publiée sur la Fan Page Facebook de Zoover. A vous de jouer…!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Zoover 1033 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine