Magazine Société

Borloo, le nouveau chevalier anti-FN...

Publié le 27 juin 2011 par Philippejandrok

a780dfb86a75488290808aa83e89f33b.jpgLe soleil et la canicule s’installent sporadiquement sur la France, un coup très chaud, un coup très frais et j’apprends ce week-end que Monsieur Borloo a pris une douche froide, ah bon, vous ne saviez pas ?

Il faut en avoir pris une particulièrement glacée pour prétendre devenir le rempart du FN, comme si le FN était une bête noire qui effrayait les foules, Borloo, c’est le Moïse sauvée des « Os », le phoenix qui renait de ses cendres pour devenir le rempart indesctructible contre le FN, c’est sûr, on n’attendait que lui.

Ah on peut dire que ces communicants sont rusés, ils rattrapent la politique de racolage de l’UMP et nous la resservent à leur sauce, la fameuse Béchamel Borloo, nous assistons là à une campagne de communication savamment orchestrée et qui fonctionne, il fallait les entendre hurler ses supporters, Borloo, le seul et l’unique rempart contre le FN, c’était l’hystérie sous la tribune, ma parole, il se prenait pour Johnny Hallyday sauf que lui, il avait les idées claires, et même très claires, pour assurer que ni le PS ni l’UMP, ne sa plaçait mieux pour lutter contre le FN, les autres sont des menteurs, c’est bien connu.

Mais vous ne trouvez pas que tout cela sent une odeur de pourri ? ça pue, ça pue la manipulation, ça pue les ordures, ça pue le mensonge rien qu’à l’écoute.

D‘autant que le 25 juin sur France 2, Marine Le Pen, s’est trahie et a montré son vrai visage, prise la main dans le sac par des journalistes intègres, elle est la digne fille de son père et ses discours que nous savions depuis longtemps démagogiques sont tombés comme les murs de la forteresse de Jéricho, elle avait beau crier au scandale pour sa défense, le piège comme une huitre géante se refermait sur elle inexorablement.

Franchement avions nous besoin de Monsieur Borloo pour lutter contre le FN qui se saborde lui-même ?

Mais nous devons admettre qu’une frange de la population Française est nationaliste, raciste et xénophobe, une frange qui pense et répète que « pour les lâches, la liberté est toujours extrémiste. » Pierre Falardeau, (sur le site du FN.)

Je dois avouer que je n’ai pas compris cette phrase sur le coup, « liberté… extrémiste… pour les lâches, les traitres, les peu courageux, donc, les lâches ne supporteraient pas la liberté, mais alors, qui sont les lâches ? Tous ceux qui ne votent pas FN ?

Une communication basée sur le chantage intellectuel ne peut représenter un mouvement politique démocratique et dans ce cas, si la liberté est extrémiste, il est nécessaire d’instaurer une dictature, une dictature, dont le FN est le véritable représentant.

Vous savez donc ce qui vous reste à faire : réfléchir avant d’agir et ne pas se laisser séduire par les sirènes de la renommée nationaliste.

Dans le fond, le combat de la Droite est celui du pouvoir et de la direction, la direction d’un peuple qui ne sait pas pour lui-même comment gérer sa vie, la Gauche prétend de son côté, lutter pour une justice sociale, nous espérons sincèrement que cela soit le cas, car de justice sociale on en voit de moins en moins. L’Europe a elle-même décidé de diminuer les subventions pour les plus démunis en France, le secours Catholique Français, les Restos du Cœur vont voir leur subvention passer de 3 à 1, c’est dire que des millions de personnes vont souffrir davantage, des personnes le plus souvent démunies, des personnes âgées, des couples, des familles au chômage, des oubliés tout simplement, ces hommes et ces femmes que l’on laissent sur la bas côté, car ils ne servent à rien ni a personne.

Mais qui peut savoir ou décider, qui ne sert à rien ? Qui a l’outrecuidance de juger et de condamner ?

Des pistonnés, des Ministres comme Monsieur Wauqiez né avec une cuillère en or entre les doigts, des gens qui n’ont jamais souffert, ni connu le sentiment de faim tenailler un ventre en plein hiver ?

Voilà ce qui est insupportable en politique, la dictature des idées et des incompétents qui jugent sans savoir sans connaître, sans faire l’effort de comprendre, c’est en clair, la dictature des crétins qui nous prennent pour plus bêtes qu’eux, les misérables.

Mais nous vivons une époque formidable…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philippejandrok 3382 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine