Magazine

Le Portugal en crise

Publié le 27 juin 2011 par Fred Camino @elc95
Le Portugal en crise
Triste Europe, triste monde, ce qui se passe en Grèce et certainement ce qui va se passer au Portugal et en Irlande n'est pas fait pour remonter le moral ni la croyance en la grande Europe. Europe du pognon mais pas l'Europe des hommes et des pays, les grands financiers de ce monde essayent de nous expliquer que la Grèce va être sauvée alors qu'elle est en faillite depuis longtemps, je me demande pourquoi cette Europe soit-disant forte a laissé faire.
Je reviens du Portugal et j'ai pu mesuré l'état de crise financière du Portugal, j'ai été étonné de voir autant de maison à vendre, de voir autant de construction d'immeuble de standing, de constaté qu'ils ont fait les mêmes conneries que leur voisin Ibérique. Ça construit mais ça ne vend pas, le smic est à la moitié du smic français mais beaucoup de gens gagnent moins, les jeunes n'ont pas de boulot mais par contre l'argent est gaspillé parce que le Portugal veut faire comme les "grands" pays. Moledo, où j'étais, dans le nord, entre Caminha et Ancora, 30000 habitants à tout péter pour les trois villes, se permet de construire comme si on était à Las Vegas, la police est sur-équipée avec des pick-up mais le train pour Porto fait marrer tout le monde. Les travaux, on les trouve pour tout, une criée flambant neuve à Ancora pour livrer 3 turbots et 4 soles, des aménagements côtiers très beaux certes mais les impôts doivent être salés. Le coin est magnifique  mais les touristes ne viennent qu'au mois d'Aout et beaucoup sont des portugais de France, vous savez ceux qui ont le fanion au rétro.
Dernièrement il y a eu des élections législatives là-bas, la gauche de Socrates s'est pris une branlée, usée par le pouvoir, les portugais vont hérités de Pedros Passos Coelho, un centre droit comme l'Europe des banques les aime, un type raide dans les finances, ça promet. Monsieur Coelho s'est le porte parole de la rigueur budgétaire, des économies et de la remise en route du pays, on sait ce que cela va donner pour la population, le smic à 500 euros n'est pas prêt d’augmenter. Le Portugal s'embourbe, il doit satisfaire au FMI, Coelho va mettre la population dans l'austérité, il a promis de faire plus que ce que le FMI lui demande en bon larbin des finances!
Les portugais n'ont pas particulièrement voté pour Coelho, le taux d'abstention a atteint des records, le PS a perdu par l'usure mais le Parti Social Démocrate (une aberration!) a gagné les élections malgré l'opinion, les gens sont résignés, ils savent que ce qui arrive en Grèce va arriver chez eux. Et n'oublions pas qu'en France nous ne sommes pas l'abri.
Elle sert à quoi l'Union Européenne à part dépouiller ses habitants pour nourrir ces putains de banquiers de malheurs?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fred Camino 589 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte