Magazine Info Locale

Pas d’Autolib’ à Vincennes et Fontenay

Publié le 27 juin 2011 par Dornbusch

Dans la capitale les 250 premières stations d’Autolib’ doivent être construites de la mi-juillet à septembre, pour entrer ensuite en phase de test pendant deux mois, d’octobre à fin novembre avant le grand lancement des voitures en libre-service le 1er décembre.
L’erreur Vélib n’a pas été reproduite cette fois et 45 communes de banlieue font partie du syndicat soit la plupart des communes de première et 2e couronne. Mais quelques communes limitrophes de Paris n’ont pas adhéré. Et parmi les « punis », il fallait que ca nous tombe dessus, ni Vincennes, ni Fontenay

Certaines communes refusent pour des raisons de coût d’abord : les villes adhérentes doivent subventionner la construction de quatre stations au moins, soit débourser au minimum 200.000 €. Pour aider les villes à se doter de stations, le syndicat Autolib’ a reçu 4 millions d’euros de la Région et a contracté un emprunt de 18 millions : la moitié des 46 villes adhérentes ont demandé un prêt au syndicat, qu’elles rembourseront lorsqu’elles toucheront les premières redevances. On doute fort que ces questions financières aient fortement bloquées les riches Vincennes et Fontenay

Coté Vincennes on justifie par l’attentisme puisqu’il y a déjà « le métro, le RER ou le bus » explique-t-on au cabinet du maire. Ce cabinet du maire qui a du juste oublier la vie des milliers d’habitants de l’Est de la Ville qui peuvent uniquement s’entasser comme du bétail dans 2 lignes d’autobus.

La vraie raison est surement plutôt à chercher du même coté à Vincennes qu’à Fontenay (Fontenay sous bagnole): ne pas prendre le risque politique de sacrifier quelques places de parking.

Enfin il y a les « opposants idéologues » (enfin ceux qui ont peur que ca ne marche pas) dont Ivry, nos voisins de Montreuil et les villes de l’agglomération Plaine Commune mais ou on reconnaît que si cela marche… les villes prendront le train d’Autolib’.

Magnanime Annick Lepetit indique que « Plus le maillage sera serré, plus le service fonctionnera, mais ces villes pourront toujours venir en cours de route. »

Oyez oyez donc la bonne nouvelle, habitants de l’Orée du Bois, des Rigollots, de Diderot, grâce au maire de Vincennes vous aurez encore le droit de vous tassez dans le 118 et le 124 pour aller faire vos courses.

Oyez oyez la bonne nouvelle habitants du Plateau, du Village, des Alouettes, des Parapluies, grâce au conseiller municipal en charge de la voirie (qui gère en priorité les problèmes de stationnement de ses amis de l’avenue de la Belle Gabrielle et la Dame Blanche) vous aurez encore le droit de marcher ou de conserver votre voiture individuelle qui vous ruine un peu plus tous les mois.

David Dornbusch

Secrétaire de la section socialiste de Fontenay sous Bois – Blog d’actualité politique de la 6° circonscription du Val de Marne (Fontenay sous Bois, Vincennes, Saint Mandé)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dornbusch 490 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine