Magazine Environnement

A Macaé, EDF ouvre la première usine solaire brésilienne

Publié le 28 juin 2011 par Lenergiedavancer @Fil_energie
A Macaé, EDF ouvre la première usine solaire brésilienne

Le producteur d’électricité EDF a inauguré lundi à Macaé, dans l’Etat de Rio de Janeiro, la première usine solaire du Brésil, a annoncé le groupe français.

« C’est l’occasion de faire un projet pilote, un projet pionnier et qui répond à notre volonté d’exemplarité » en matière environnementale, a déclaré à l’AFP Patrick Simon, Directeur général de UTE Norte Fluminense, filiale brésilienne d’EDF. Cette installation a été inaugurée par le patron d’EDF, Henri Proglio.

Le panneau solaire, constitué de 1.800 plaques photovoltaïques, fournira l’intégralité de l’énergie consommée par l’usine thermoélectrique de Macaé, dans l’Etat de Rio de Janeiro. Les émissions de CO2 seront ainsi réduites de 250 tonnes par an, d’après un communiqué de l’entreprise.

Avec une puissance de 320 KW lorsque le rayonnement solaire est maximal, l’installation produira annuellement l’équivalent de la consommation de 300 résidences.

L’UTE Norte Fluminense, en opération depuis six ans, est la seule entreprise au Brésil du groupe public français, un des principaux producteurs mondiaux d’électricité. Celui-ci détient 90% du capital de UTE, alors que le géant pétrolier brésilien Petrobras possède les 10% restant et fournit le gaz naturel utilisé par l’usine. Avec une capacité installée de 869 MW, l’usine produit 20% de l’électricité consommée dans la ville de Rio et alimente près de 2 millions de personnes dans l’Etat.

EDF a un second projet d’usine solaire et mène des études sur la construction de barrages hydroélectriques. Le groupe français a aussi un oeil sur les projets nucléaires du géant latino-américain. « Si le Brésil confirme son plan nucléaire, EDF est prête à apporter ses compétences », a indiqué Patrick Simon.

L’énergie solaire est encore très peu utilisée au Brésil en dépit de conditions climatiques favorables. La capacité énergétique installée totale du pays est de 112.000 MW et doit doubler d’ici à 2019 en passant à 240.000 MW afin d’accompagner la croissance économique, selon le gouvernement.

Une autre usine solaire est en construction dans le Ceara (nord-est). Elle devrait être inaugurée sous peu par l’entreprise MPX de Eike Batista, l’homme le plus riche du Brésil, a dit à l’AFP un porte-parole de cette entreprise.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lenergiedavancer 5099 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte