Magazine Politique

Faucon ou colombe ? Pas mélenchoniste en tous cas...

Publié le 28 juin 2011 par Falconhill
Faucon ou colombe ? Pas mélenchoniste en tous cas...La paternité me donne des absences : cela faisait un paquet de temps que je ne suis allé consulter le pourtant indispensable Backtweet.
Un ustensile du blogueur indispensable, qui permet de savoir qui, quand et à quelle occasion un gazier à balancer un de vos liens dans Twitter. Et ce qu'il y a dit.
Et donc ce matin, j'ai vu ce délicieux gazouillis.
Faucon ou colombe ? Pas mélenchoniste en tous cas...Ce tweet plein d'amour et de tolérance m'a donné envie d'écrire un billet. Pourtant, il ne m'est pas adressé : je ne suis pas un bobo PS, mais un affreux gars qui vote généralement à droite, et qui ne pense que pas grand bien du délicieux parti socialiste. Il est donc lancé à l'attention des "bobos blogueurs du PS" (lesquels ?). Qui auraient donc tendance à penser, les bêtas, que je suis une "colombe".
Alors je souris. Devant d'abord l'appeau à trolls bien lourdingue qu'est Mélenchon et le Front de gauche. C'est un peu comme Royal : il suffit d'en parler, pas en bien, pour que se déchaine les supporters, quand ce n'est pas les fanatiques... Bah, ça nous fait rire...
Non, je n'aime pas Mélenchon. Je ne le déteste pas (laissons la haine à d'autre) mais je ne l'aime pas. Je n'aime pas sa manière violente, clivante et haineuse de faire de la politique. Et je l'écris, par qu'ici j'écris ce que je pense. Ce n'est pas la vérité, mais juste la mienne, celle d'un petit blogueur qui est tout sauf une blanche colombe.
Et je souris devant l'interpellation des "bobos blogueur du PS". Je me demande s'ils ont répondu, s'ils ont même vu que la grande force mélenchonnienne de la "vraie gôche", celle qui s'écrit avec un "ô" parce que c'est bô, les interpellait.
Et je me dis que décidément Backtweet est un outil merveilleux, amusant...
Et une conclusion quand même. Je lisais le très bon (et digne) billet de l'ami Disparitus. Cela nous est arrivé de ne pas être d'accord, et frontalement. Pourtant, lui et moi partageons, je pense, une certaine idée de l'échange sur les blogs, et de la politique d'une manière générale.
Je reprends son billet : "Je crains une atmosphère délétère dans les moins qui viennent, et du coup des blogowars qui me saoulent d'avance, mais carrément. Etant nowhere, je sens que je vais m'en prendre plein la tête, ce qui en fait ne m'intéresse pas. En fait l'approche des Élections Présidentielles me donne l'envie d'abandonner ce blog."
Je suis d'accord avec lui sur un point. Une certaine blogosphère, pas la plus tolérante ni la plus ouverte, contribue à une ambiance détestable sur les blogs. Ce n'est pas un drame : ceux qu'ils soutiennent contribuent à une ambiance délétère dans la société, ce qui est plus grave. Et puis bon, personnellement, je ne me plains pas : je fais simplement ce constat, et puis basta...
Oui, il y a des intolérants, des sectaires. Il y a des gens qui pensent que pour défendre une idée ou une conviction, on peut insulter, on peut détruire une propriété privée, séquestrer un cadre, faire du collage sauvage d'affiches moches et toutes rouges marquées Front de gauche partout dans la verte nature. Et parce qu'ils pensent défendre une juste cause, la leur, ils se croient tout permis...
Il y a des gens comme ça...
Maintenant, faut il s'arrêter de bloguer et d'échanger pour autant.? Si ces derniers ruinent le plaisir que l'on peut avoir dans cet exercice, évidemment qu'il faut calmer le jeu avant de tomber malade. De toutes manières, nos blogs ne changeront jamais le monde, même si on passe notre temps à le refaire : ils nous permettre de s'exprimer, de discuter, de s'amuser. Si on ne s'amuse plus, passons à autre chose...
Pour l'instant, je m'amuse encore. Même si le temps me manque. Même si des fois je soupire devant la bêtise de certains commentaires, ici et chez mes copains. Mais bon, c'est comme ça. Je me dis qu'on est toujours le crétin de quelqu'un, et je le suis de bien des gens (la preuve ce billet).
Je passe d'une réflexion sur les animaux ailés à une sur les blogs. Mais finalement ce twitt est évocateur d'une drôle d'ambiance... Et finalement, il me confirme dans mon sentiment qu'il est peut être bien que certains restent dans l'opposition, et le plus longtemps possible...
Quand bien même des fois, ils font que bloguer est peut être un peu moins intéressant et enrichissant par moment...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Falconhill 1363 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines