Magazine Cinéma

Hidden 2

Publié le 28 juin 2011 par Olivier Walmacq

hidden_2_movie_poster_1020473600

genre: fantastique
année: 1994
durée: 1h25

l'histoire: L'alien du premier opus n'est pas mort et parvient à muter à travers le corps d'un chien. Pire encore, l'extraterrestre se reproduti. Qunize ans plus tard, un autre alien débarque et va faire équipe avec la fille de Thomas Beck, le policier héros du premier volet.

la critique d'Alice In Oliver:

Hidden 2, réalisé par Seth Pinsker en 1994, s'arrête là où le premier se terminait. Le début d'Hidden 2 reprend donc les 15 dernières minutes du premier opus. Attention, SPOILERS ! Le sergent Lloyd Gallagher détruit au lance-flamme l'extraterrestre de service, puis finit de l'achever avec un rayon laser.
Le monstre est mort... Enfin... Pas vraiment ! C'est d'ailleurs le début grotesque d'Hidden 2.

Un chien vient traîner son museau sur la scène de meurtre. Des restes de l'alien sont encore présents. L'extraterrestre prend alors possession du clébard et se rend dans une usine désaffectée pour hiberner et se reproduire.
Quinze années se sont écoulées depuis cette tragédie et de nouveaux crimes étranges se produisent.

hidden_2

D'honnêtes citoyens sans histoire se transforment subitement en psychopathes, massacrant tout le monde sur son passage.
Un nouvel extraterrestre, à l'apparence humaine, fait son apparition et vient aider la fille de Thomas Beck, le co-équipier de Lloyd Gallagher.

Voilà pour les hostilités de ce second opus, qui souffre également d'un manque flagrant de budget. Premièrement, Hidden 2 est un film paresseux.
Faute de proposer un scénario original et inventif, cette suite reprend le dernier quart d'heure du dernier film. Au moins, on pourra apprécier le début du film.
Mais pour le reste, Hidden 2 est une véritable catastrophe.

hidden_202

N'ayant pas les moyens d'enchaîner les séquences d'action, Hidden 2 se concentre sur le duo de service, à savoir la fille de Thomas Beck et le flic extraterrestre. Le film se transforme alors en romance amoureuse peu passionnante.
Hidden 2 n'est même pas un nanar amusant, mais un véritable navet, sans aucune idée, les acteurs étant unanimement mauvais et n'apportant rien à leurs personnages. Bref, une très mauvaise suite qu'il conviendra de balancer dans la benne à ordures.

Note: 0/20
Note naveteuse: 17.5/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • These New Puritans - Hidden

    These Puritans Hidden

    En 2008 These New Puritans avait réussi à s’extraire d’une masse qui semblait vouloir ressembler à tout prix à Bloc Party ou Franz Ferdinand en dopant sa pop... Lire la suite

    Par  Hartzine
    CULTURE, MUSIQUE
  • These New Puritans - Hidden

    These Puritans Hidden

    Là-dessus, je ne vais sans doute pas faire l'unanimité des indie-rockeurs, comme avec Owen Pallett ou Beach House. Mais tant pis. En plus, le disque est déjà... Lire la suite

    Par  Lamusiqueapapa
    CULTURE, MUSIQUE
  • These New Puritains - Hidden (2010)

    These Puritains Hidden (2010)

    Avant même de penser à entamer cette chronique, je n’étais pas au courant que toute la blogosphère s’était déjà battue à son sujet. Lire la suite

    Par  Oreilles
    CULTURE, MUSIQUE
  • Best Songs of 2010 : Shearwater – Hidden Lakes

    Best Songs 2010 Shearwater Hidden Lakes

    Un nouvel album de Shearwater est toujours un évènement que je guette fiévreusement. Enfin toujours est un bien grand mot, je devrais plutôt dire depuis que j’a... Lire la suite

    Par  0plus0
    CULTURE, MUSIQUE, POP/ROCK
  • Hidden Fox

    Hidden

    Beware ! A 2008 big hit signed on Kistune is still confidential (at least for me) ! I Scream Ice Cream – Trust Issue Bonus: a smoothie remix of the last big ban... Lire la suite

    Par  Etienne Martin
    CULTURE, MUSIQUE
  • Blue Oyster Cult #7-The Curse Of The Hidden Mirror"-2001

    Blue Oyster Cult #7-The Curse Hidden Mirror"-2001

    Blue Oyster Cult #7-The Curse Of The Hidden Mirror"-2001 Publié le 04/05/2010 à 15:51 par rockclassics Blue Oyster Cult #7 : Eric Bloom : chant, guitare,... Lire la suite

    Par  Numfar
    CULTURE, MUSIQUE, POP/ROCK
  • the hidden charm of Vietnam

    hidden charm Vietnam

    Il n’y a pas de mots pour décrire ce merveilleux voyage au Vietnam que j’ai fait il y a plus d’un mois maintenant. Parler de ce que je ressens n’a jamais été mo... Lire la suite

    Par  Ivychang
    CÔTÉ FEMMES, CULTURE, MODE FEMME, VOYAGES

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines