Magazine

RDEX : un standard d’échange de données pour le covoiturage

Publié le 28 juin 2011 par Frédéric Bordage @greenit
Covoiturage - schema - gains

Deux paramètres sont essentiels pour garantir le succès d’une plate-forme de covoiturage : son nombre de membres actifs et le degré d’affinité entre les membres. Le nombre augmente la chance d’un covoitureur de trouver des covoiturés. Et l’affinité sur les trajets à un effet multiplicatif.

C’est pour augmenter ces deux indicateurs essentiels que 4 opérateurs de covoiturage - Ecolutis.com, Roulezmalin.com, Covivo.eu, et covoiturage.com - se sont réunis pour concevoir et expérimenter un protocole d’échanges de données du covoiturage. Baptisé RDEX (Ridesharing Data EXchange), ce standard a pour vocation de faciliter les échanges de données de covoiturage afin de mutualiser les centaines de services existants en France et en Europe.

Complètement ouvert, ce standard a été conçu pour permettre une interactivité sans dépendance. Il ne s’agit pas de rejoindre un groupe de partage de données, mais de construire des accords bilatéraux entre plateforme. Ainsi une entreprise régionale pourrait signer un accord exclusif avec le conseil général de son territoire, tandis que le conseil général en question pourrait souhaiter collaborer avec les départements limitrophes par ailleurs.

Techniquement, le protocole est 100% décentralisé. Il ne s’appuie sur aucune infrastructure commune. Il s’agit d’un modèle d’échange de données et non d’une délégation. Il est sécurisé et n’échange aucune donnée personnelle sans l’accord de l’utilisateur. Enfin, RDEX est prêt pour l’open data. Les collectivités pourront donc très facilement ouvrir leurs données covoiturage.

« La masse critique est un des enjeux des services de covoiturage. Tout ce qui peut permettre d’augmenter le nombre d’annonces disponibles sur un territoire est une bonne nouvelle pour le succès du covoiturage » explique Olivier Demaegdt, co-fondateur d’Ecolutis.com. « Nous sommes 4 à nous être mis d’accord, car il fallait bien commencer. Toutefois notre démarche est collaborative et nous serions ravis d’être rejoint par tous les acteurs volontaires, petits, grands, locaux ou internationaux, afin de faire progresser ce standard » précise-t-il. A bon entendeur, salut !

source : communiqué.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frédéric Bordage 2605 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog