Magazine Culture

Mélissa N’konda explore de « Nouveaux horizons »

Publié le 28 juin 2011 par Hibiscusjaune

Melissa N'Konda, shooting with VV BrownToujours à l’affût d’artistes qui portent fièrement leur pluralisme, je suis allée voir Mélissa N’Konda aux Francofolies de Montréal. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre mais je me disais qu’avec un père camerounais et une mère algérienne, on aurait droit à un vaste éventail culturel et musical.

Cependant, malgré quelques petits airs de reggae Mélissa n’a pas vraiment misé sur le côté exotique. En gros elle préfère une pop électrique teintée de blues et de soul.

Côté vocal, on pourrait la comparer à Amel Bent. Elle tempère parfois la forte intensité de ses cordes vocales en adoptant une voix si cassée, si affectée, qu’elle devient très crédible dans les tristes émotions du blues.

Mélissa N’konda explore de « Nouveaux horizons »

Pour une jeune de 20 ans qui n’en était qu’à son 4ème concert, j’ai été impressionnée par son aisance et sa spontanéité sur scène.
Pas étonnant qu’elle n’ait pas aimé le côté pré-fabriqué de Nouvelle Star (similaire à American Idol), une compétition qu’elle n’a d’ailleurs pas remportée. Sa première vraie victoire c’est d’avoir gagné un contrat avec le label AZ en participant à un concours médiatisé sur Facebook .

Mélissa N'Konda sur la scène Vidéotron des Francofolies de Montréal.

Mélissa N'Konda sur la scène Vidéotron des Francofolies de Montréal. C'est moi ou il y a vraiment un hibiscus rouge sur son habit?

Et voilà comment elle s’est retrouvée sur la scène des Francofolies de Montréal pour nous présenter son premier album, Nouveaux Horizons. Les deux pièces qui m’ont convaincue de son talent sont « Pas ce soir » et « T’es parti ». En fin de spectacle, elle a également interprété « Nouveaux horizons » une chanson qui a été réarrangé en duo avec Soprano, un des rappeurs les populaires en France. Son dernier single, « Je fais tout ça pour vous » est également un duo avec VV Brown, une chanteuse britannique de père puetro ricain et de mère jamaïcaine. À défaut de nous offrir des sons métissés, Mélissa et VV Brown nous offrent une évasion linguistique avec une chanson bilingue.  Si vous voulez un aperçu de leurs cordes vocales, allez voir le live lors de l’émission française le Le Grand journal.

Tout comme bien des festivals d’été, la programmation des Francofolies reflètent bien l’esprit montréalais; cette envie de découvrir de nouveaux horizons multicolores. L’hibiscus kiffe!

Crédits photos:
- La photo de Mélissa N’Konda lors de son passage aux Francofolies de Montréal appartient au blog Canada Eye et non à hibiscus jaune. Visitez le blog Canada Eye pour plus d’infos.
- Toutes les autres photos émanent du Facebook officiel de Mélissa N’konda.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hibiscusjaune 218 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines