Magazine Concerts & Festivals

Will I.Am s'en va rapper dans la banlieue

Publié le 28 juin 2011 par Michelleblack
Will I.Am s'en va rapper dans la banlieue
Je trouve ça fabuleux l'initiative de Charles Rivkin, Ambassadeur des Etats-Unis en France, que des personnalités du monde du spectacle, chanteurs, acteurs américains aillent à la rencontre des jeunes dans les banlieues françaises. Les années précédentes, ils ont pu discuter avec John Travolta, Samuel Jackson, Sylvester Stallone. Ce 25 juin, Will I.Am, leader des Black Eyed Peas, grand rappeur devant l'Eternel, leur a remonté le moral. "Si on vous dit que ce n'est pas possible, leur a-t'il dit, ne les croyez pas, foncez!" Et de rappeler ses origines modestes, son adolescence dans une banlieue de Los Angeles, histoire de leur prouver que rien n'est impossible, qu'il faut s'accrocher et que la volonté permet de réaliser tous les rêves. Et de rapper pendant quelques minutes devant des centaines de fans qui n'en croyaient pas leurs yeux. Tactique marketing, redorer le blason de l'Amérique auprès des jeunes français? Franchement, ces artistes sont déjà au sommet de leur gloire et qu'est-ce que ces jeunes en ont à faire du blason de l'Amérique. Ne vaut-il pas mieux leur envoyer de tels émissaires plutôt qu'un bataillon de ministres qui va tout leur promettre sans jamais rien leur donner? Un peu de baume au coeur n'a jamais fait de tort à personne et ces jeunes-là en ont vachement besoin. Et cerise sur le gâteau, un beau pied de nez au gouvernement français. Pour la petite histoire, les Etats-Unis ont un budget de 3.000.000 dollars destiné à des projets culturels dans les banlieues françaises. C'est ça l'Amérique.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Michelleblack 41 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte